Publicité

QUESTION D'ACTU

Bien-être au travail

Sédentarité au travail : rester assis et remuer les jambes est bon pour la santé

Des chercheurs américains ont étudié le métabolisme humain en milieu professionnel, notamment chez les salariés forcés de rester assis durant plusieurs heures consécutives.

Sédentarité au travail : rester assis et remuer les jambes est bon pour la santé CHESNOT/SIPA

  • Publié 31.12.2017 à 17h10
  • |
  • |
  • |
  • |


Nous le savons, pratiquer une activité physique régulière et manger sainement sont essentielles pour la santé, et permettent de réduire considérablement les risques de maladies cardiovascuaires, de diabète ou de maladies cardiaques. Comme le rapporte le site Medical News Today, le professeur Craig A. Horswill du Département de kinésiologie et de nutrition de l'Université de l'Illinois à Chicago, a mené une étude pour comprendre les dangers de la sédentarité au travail en mesurant le taux métabolique de base (TMB), c’est à dire la dépense énergétique quotidienne minimum qui permet à l’organisme de survive.

Le corps humain n’est pas fait pour rester en position assise durant plusieurs heures consécutives. Aujourd’hui, nombre d’entreprises mettent des dispositifs en place pour encourager leurs employés à bouger comme des cours de yoga, des bureaux debout ou même, des bureaux hauts implantés sur des tapis roulants. "Le fait de rester assis est mauvais pour la santé, mais cela représente une grande partie de la vie quotidienne de beaucoup de gens", explique le professeur Horswill. Accompagné d’une équipe de chercheurs, ce dernier a comparé les données cardiaques et le taux métabolique de base de plusieurs volontaires assis à un bureau, puis debout et enfin assis, les pieds placés sur un repose-pieds amovible leur permettant ainsi d’être en mouvement. Chaque étape a été observée pendant 15 minutes.

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

La solution contre la sédentarité au travail

Résultat : travailler assis, les jambes en mouvement, augmentent le taux métabolique de base de 7% par rapport à une position debout et de 17% par rapport à une position assise immobile. "Nous nous attendions à ce que le taux métabolique de base augmente à chaque stade, mais nous avons découvert qu’en étant assis en mouvement, il était soit égal, soit supérieur à celui observé en position debout", explique le chercheur. Bien que d'autres recherches doivent encore être menées pour compléter ces premiers résultats, cette étude lève le voile sur une solution viable pour ceux qui n’ont pas de bureaux debout ou la possibilité de faire des pauses régulières.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité