Publicité

QUESTION D'ACTU

Menace mondiale

Obésité : un quart de la population mondiale pourrait être concerné en 2045

22% de la population mondiale pourrait être obèse en 2045 si rien ne change. Certains pays seront plus concernés que d’autres. 

Obésité : un quart de la population mondiale pourrait être concerné en 2045 jattumongkhon /iStock

  • Publié 23.05.2018 à 17h40
  • |
  • Mise à jour le 23.05.2018 à 19h00
  • |
  • |
  • |


Chaque année, le nombre de personnes obèses augmente à travers le monde. Une nouvelle étude renforce les inquiétudes quant à la progression de la maladie. D’après des chercheurs danois et britanniques, 22% de la population mondiale pourrait être obèse en 2045 si la situation ne change pas. Dans certains pays, ce taux pourrait être largement supérieur. 

Depuis 1975, le nombre de personnes obèses a quasiment été multiplié par trois d'après l'Organisation mondiale de la santé. En 2016, 13% des adultes dans le monde étaient obèses, 39% étaient en surpoids. En France, on estime que 30% de la population est obèse.

L’obésité se définit par un excès de masse grasse potentiellement dangereux pour la santé. Afin de déterminer si une personne est malade, on calcule son indice de masse corporelle (IMC). L’obésité est souvent liée à une alimentation trop riche et à une activité physique trop faible, voire inexistante. La maladie peut aussi être due à des troubles psychologiques ou des facteurs génétiques. Les personnes obèses ont plus de risques de développer des troubles cardiovasculaires : hypertension, maladie coronaire ou accident vasculaire cérébral. 

Une menace inégale selon les pays 

Les chercheurs danois et britanniques, qui ont présenté leurs résultats lors du Congrès européen sur l’obésité à Vienne en Autriche, soulignent que les disparités entre pays continueront d’exister. Par exemple, aujourd’hui aux Etats-Unis, 39% de la population est obèse. En 2045, ce taux pourrait grimper à 55% de la population. La part des obèses dans la population au Royaume-Uni s’approchera également de ce chiffre (48%). Aujourd’hui, c’est une personne sur trois qui est concernée. 

Des risques pour la santé mondiale 

Les scientifiques constatent que le diabète de type 2 va lui aussi augmenter. Aujourd’hui, il concerne 9% de la population mondiale, mais en 2045, 12% de la population mondiale pourrait être touchée. Obésité et diabète de type 2 sont liés, 80% des diabétiques de type 2 sont obèses. Une étude publiée en décembre dernier montre d’ailleurs que perdre du poids peut soigner ce type de diabète. 57% des personnes qui ont perdu entre 10 et 15 kilos n’avaient plus de diabète à la fin de l’étude.  

Pour les chercheurs à l’origine de cette recherche, il est possible d’inverser la tendance, mais seules des politiques volontaristes et coordonnées entre les Etats pourront y parvenir. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité