Publicité

QUESTION D'ACTU

Fumer tue

Tabac pendant la grossesse : la vitamine C en complément pourrait réduire les dégâts

Une nouvelle étude montre l’intérêt d’une supplémentation en vitamine C pour les femmes enceintes qui n’arrivent pas à arrêter de fumer. A trois et douze mois, les bébés de mères qui en ont pris ont une meilleure fonction respiratoire. 

Tabac pendant la grossesse : la vitamine C en complément pourrait réduire les dégâts AtnoYdur/iStock

  • Publié 23.05.2018 à 07h30
  • |
  • |
  • |
  • |


16,6% des femmes enceintes ont fumé plus d’une cigarette par jour pendant leur troisième trimestre de grossesse en 2016, selon une étude menée par l’Inserm et la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Dress).

Depuis 2010, la consommation de tabac pendant la grossesse n’a pas diminué. Les dangers de la cigarette pour une femme enceinte sont multiples : fausses couche, naissance prématurée, retard de développement, etc. Lorsque l’enfant grandit, il est susceptible d’avoir des problèmes respiratoires. Une nouvelle étude parue sur le site de Nature montre qu’une supplémentation en vitamine C pendant la grossesse permettrait de diminuer l'impact du tabac sur les poumons de l’enfant. 

Une consommation moyenne de 7 cigarettes par jour

Les chercheurs ont analysé la fonction respiratoire de bébés âgés de 3 et 12 mois. Pour chacun d’entre eux, la mère a continué à fumer en moyenne 7 cigarettes par jour pendant sa grossesse. Les 252 femmes ont été séparées en deux groupes : le premier a reçu une supplémentation en vitamine C (500 mg par jour) et l’autre un placebo. La mesure utilisée pour cette recherche, c'est-à-dire le volume expiratoire maximal, détermine la vitesse maximale à laquelle l’air sort des poumons. A trois et douze mois, les résultats sont meilleurs pour les enfants nés d’une mère qui a pris les compléments en vitamine C, que ceux dont la mère a pris un placebo. 

Mesurer les effets à plus long-terme

Les chercheurs s’intéressent maintenant aux raisons pour lesquelles la vitamine C protège mieux les poumons de ces bébés. Ils ont deux hypothèses : la première est que ce complément pourrait empêcher la hausse de dépôt de collagène dans les voies respiratoires après l’exposition à la nicotine ou au tabac.

La seconde repose sur l’effet préventif de la vitamine C sur les changements génétiques et épigénétiques liés à l’exposition au tabac. Les scientifiques vont continuer à suivre les enfants jusqu’à leurs six ans pour comprendre les effets à long terme de la vitamine C sur leur santé respiratoire. 

Les bébés de fumeuses sont plus légers à la naissance 

Pendant la grossesse, le tabagisme, même réduit, est dangereux pour l'enfant. En 2017, une étude publiée dans Nicotine and Tobacco Research montrait que les bébés qui ont été exposés à la nicotine pendant la grossesse ont un poids plus faible à la naissance. Lorsqu'une femme fume plus de 10 cigarettes par jour pendant sa grossesse, à la naissance, son bébé est plus léger de 500 grammes en moyenne, en comparaison à celui d'une femme qui n'a pas fumé. 

Même au-dessous de cinq cigarettes par jour, les chercheurs ont constaté un poids plus faible pour les bébés de fumeuses. Un poids réduit peut causer des pathologies chroniques et une plus grande fragilité des organes. Une seule solution pour protéger le nouveau-né : arrêter de fumer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité