Publicité

QUESTION D'ACTU

Découverte

Cancer : un traitement contre les troubles de l'érection allié au vaccin contre la grippe pourrait sauver des vies

D'après une récente étude canadienne, le traitement contre les troubles de l'érection allié au vaccin contre la grippe pourrait aider le système immunitaire à empêcher la résurgence d'un cancer après opération.  

Cancer : un traitement contre les troubles de l'érection allié au vaccin contre la grippe pourrait sauver des vies MartinPrague/iStock

  • Publié 18.05.2018 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Les recherches n’en sont encore qu’à leurs prémices mais elles pourraient bien révolutionner le monde médical. D’après une étude canadienne parue en mars dans la revue scientifique OncoImmunology et relayée jeudi 17 mai par le site médical EurekAlert.com, un traitement contre les troubles de l’érection combiné à un vaccin contre la grippe pourrait aider le système immunitaire à éponger les cellules cancéreuses après chirurgie, évitant ainsi la résurgence de la maladie.  

Les chercheurs de l’hôpital d’Ottawa ont administré du Viagra, du Cialis (traitement contre les troubles de l’érection) et un vaccin contre la grippe à des souris qui venaient d’être opérées du cancer. Ils ont ainsi pu observer que ce surprenant cocktail limitait le développement des métastases de plus de 90% chez l’animal. Forts de ces résultats, ils veulent aujourd’hui étendre leurs recherches aux humains. Le premier essai devrait impliquer 24 patients de l’hôpital d’Ottawa souffrant d’un cancer de l’abdomen. Si l’expérience est concluante, elle sera renouvelée à plus grande échelle et pourrait, à terme, sauver de nombreuses vies.

Le vaccin contre la grippe, un allié de taille ?

"La chirurgie est très efficace pour retirer les tumeurs sérieuses mais nous savons désormais qu’elle peut également détruire le système immunitaire facilitant la sauvegarde de cellules cancéreuses qui pourraient ensuite se propager dans d’autres organes", explique Docteur Rebecca Auer, oncologue et chef de la recherche contre le cancer à l’hôpital d’Ottawa.

En effet, lors d’un cancer, la chirurgie a tendance à entraîner le développement de cellules myéloïdes suppressives (MDSC) qui bloquent celles sensées tuer les métastases naturellement, communément appelées les cellules NK (Natural Killer). Or, lors de leurs recherches, les chercheurs de l’Hôpital d’Ottawa ont découvert que les traitements contre les troubles de l’érection bloquaient les MDCS permettant aux NK de jouer le rôle dans la lutte contre le cancer. Le vaccin contre la grippe permettrait quant à lui de stimuler ces dernières.

"Nous sommes très excités car cela montre que deux traitements sûrs et relativement bon marché peuvent aider à résoudre un énorme problème lié au cancer. Si les essais cliniques sont concluants, cela pourrait devenir le premier traitement pour les problèmes causés par la chirurgie sur le système immunitaire", poursuit le Docteur Auer. "Cette recherche est un grand pas en avant qui pourrait, à terme, élargir le champ des possibles", renchérit le Docteur Lee-Hwa, co-auteur de l’étude.

L'importance de ne pas s’auto-médicamenter

Tout comme au Canada, en France, le vaccin contre la grippe et les médicaments pour les troubles de l’érection sont très facilement accessibles aux patients. En effet, dans l’Hexagone, le premier s’achète en pharmacie pour un prix allant de 6 à 10 euros tandis que la boîte de 20 comprimés de Cialis peut s’obtenir sans ordonnance pour 22 euros. Aussi, les chercheurs de cette étude appellent les patients à ne pas s’auto-médicamenter et à ne pas modifier leur traitement sans en avoir discuté au préalable avec leur oncologue.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Publicité

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité