Publicité

QUESTION D'ACTU

1 euro de plus par paquet

Cher tabac ; une mesure dont on connaît déjà l’efficacité

Le prix du paquet de cigarettes a augmenté d’1 euro le 1er mars. Une mesure très attendue par les médecins, car on ne se pose plus la question de l’intérêt d’une telle initiative sur l’arrêt de la cigarette et ce, dans le monde entier.

Cher tabac ; une mesure dont on connaît déjà l’efficacité alfexe

  • Publié 02.03.2018 à 18h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La hausse du prix des cigarettes est une bonne mesure, car plus c’est cher et moins on fume. Opinion confirmée par tous les sondages qui montrent que la première motivation à l’arrêt est le porte feuille, bien avant la santé . Et c'est particulièrement vrai pour les jeunes qui ne perçoivent pas la menace du tabac à chaque fois qu’ils allument une cigarette.

Lorsque l’on augmente le prix de 10%, la baisse de la consommation se situerait environ à 4%. De plus, près des 3/4 des fumeurs déclarent avoir envie d’arrêter alors qu’ils n’étaient qu’un peu plus de la moitié avant les augmentations.

78 000 décès à cause du tabac chaque année

Faut-il le rappeler ? Le tabac tue 78 000 personnes chaque année en France, c’est à dire vingt fois plus que la route et l’on sait les mesures drastiques qui ont été appliquées à la conduite pour faire baisser ces chiffres.

Si le gouvernement tient ses promesses, les augmentations se succéderont pendant 2 ans pour arriver au seuil symbolique de 10 euros le paquet ! Ce qui permettra à la France de quitter le peloton de queue des prix en Europe et la tête des pays accros à la cigarette, puisque 30% des Français sont encore fumeurs. Ce qui la place au 19ème rang, pas éloignée des cancres, la Grèce ( 35%) et la Bulgarie (33%) mais très loin des meilleurs, la Suéde et le Royaume-Uni (17%).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité