Publicité

QUESTION D'ACTU

Hausse du prix du tabac

Prix du tabac : la ministre de la Santé espère une "prise de conscience" des fumeurs

Le prix du tabac augmentera d'un euro dès le 1 mars. Invitée sur le plateau de CNews ce mardi matin, la ministre de la Santé a affirmé que cette hausse "commence à impacter considérablement un pouvoir d’achat".

Prix du tabac : la ministre de la Santé espère une \ mikdam/Epictura

  • Publié 27.02.2018 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Jeudi 1er mars, le prix des paquets de cigarettes augmentera d'un euro. "Huit euros, je pense que ça commence à impacter considérablement un pouvoir d’achat", a concédé Agnès Buzyn sur CNews ce mardi matin. La ministre de la Santé espère que cette nouvelle hausse provoquera "une prise de conscience de ceux qui fument", qu'ils admettront "que ça représente un budget non négligeable et qu’à une période où tout le monde a envie d’augmenter son pouvoir d’achat, peut-être que cette somme-là" pourrait servir à autre chose. 

"Il est important de savoir qu’à la fin de l’année ce sont plusieurs milliers d’euros par an qui sont mis dans les cigarettes (pour chaque fumeur, ndlr). Et puis, ça a un coût sociétal avec 73 000 morts par an, et un coût pour la Sécurité sociale de 20 milliards d’euros chaque année, et des vies et des familles brisées", a expliqué la ministre.  

Les mesures anti-tabac du gouvernement

De nouvelles augmentations sont prévues dans les prochaines années afin de porter le prix du paquet de cigarettes à 10 euros d’ici novembre 2020 : +0,50 centimes en avril et de nouveau en novembre 2019. Puis une nouvelle hausse de 0,50 centimes en avril 2020 et une autre de 0,40 centimes en novembre de la même année. Mais cette hausse est-elle bénéfique ? Entre 2010 et 2016, alors que la prévalence du tabagisme est passée de 23,5 % à 20,9 % parmi les personnes à haut revenu (dernier tiercile), elle a augmenté de 35,2 % à 37,5 % chez les plus bas revenus (premier tiercile). Comme nous l'expliquions récemment, la hausse du prix du tabac ne dissuade pas les personnes les plus défavorisées. Et ce, en dépit des récentes révélations liées aux taux de goudron et de nicotine supérieurs à la normale dans une cigarette.

"La France est malade du tabac", estime pourtant le gouvernement sur son sitePour lutter contre ce fléau, plusieurs mesures ont été mises en place, parmi lesquelles le triplement du remboursement des substituts nicotiniques comme les patchs, le pictogramme "femme enceinte" sur le paquet de cigarettes, l’interdiction de fumer dans les lieux publics et dans les aires de jeux pour enfants, l’interdiction des arômes et additifs (par exemple les capsules mentholées) particulièrement attractifs pour les jeunes, le paquet de cigarettes neutre et la création d’un fonds de prévention du tabagisme, doté dès cette année de 32 millions d’euros.

Le tabac, un marché à deux vitesses

Chaque jour dans le monde, 11 millions de cigarettes sont vendues, générant ainsi 39 milliards de bénéfices, soit l'équivalent du PIB du Luxembourg. En 2015 en France, 34% des hommes et 28% des femmes fumaient. Si les Russes sont les plus gros consommateurs, les Français ne sont pas en reste : l’Hexagone compte plus de 13 millions de fumeurs qui consomment chaque année 55 000 tonnes de tabac. Selon l’OFDT, 55 000 000 000 de cigarettes ont été vendues en France en 2014.

Mais le marché va mal : globalement, les Français fument moins et se tournent de plus en plus vers la cigarette électronique. L’augmentation du prix des paquets joue un rôle prépondérant dans le désintérêt des Français (+ 1 euros à compter du 1er mars 2018). Une étude menée en juillet 2017 sur l'impact de la hausse des paquets de cigarettes  et publiée dans la revue Epidemiology avance que le fait d’augmenter d’un dollar le prix du paquet de cigarettes permet d’accroître les probabilités de sevrage parmi les fumeurs, notamment chez les fumeurs de longue date. Le gouvernement a annoncé son intention de porter progressivement le prix du paquet de cigarettes à dix euros, contre environ sept actuellement (+40 %). 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité