Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Intolérance au gluten : ça se joue dès le plus jeune âge

Il existe un lien entre le régime alimentaire au moment du sevrage des nourrissons et le risque de devenir intolérant au gluten. Un régime varié et faible en céréales raffinées, permettrait de réduire ce risque. 

Intolérance au gluten : ça se joue dès le plus jeune âge zurijeta/epictura

  • Publié 01.03.2018 à 10h45
  • |
  • Mise à jour le 04.03.2018 à 19h27
  • |
  • |
  • |


L’intolérance au gluten touche réellement 1% de la population en France. Un chiffre qui peut sembler bas au vu du nombre d'adeptes du régime "sans gluten". Certaines personnes peuvent avoir une sensibilité au gluten, qui rend leur digestion difficile mais l’intolérance, appelée aussi maladie coeliaque ne concerne qu’une petite partie de la population.

Des chercheurs néerlandais ont mené une étude  sur le lien entre régime alimentaire des nourrissons au moment du sevrage et l'intolérance au gluten. Certains types de régimes alimentaires réduisent le risque de développer une maladie coeliaque. Les résultats sont publiés dans la revue Gastroenterology. 

Maladie cœliaque et régime alimentaire

La maladie coeliaque est une maladie auto-immune. Elle est liée à une réaction auto-immune lors de l’exposition du tube digestif au gluten. Le système immunitaire de l'intestin est particulièrement riche et lorsque l’intestin est exposé de manière régulière à cette protéine, il se développe une réaction inflammatoire de la paroi de l’intestin grêle. Cela peut abîmer la muqueuse intestinale, ce qui va empêcher une bonne digestion des aliments. Pour la soigner, il faut alors supprimer totalement le gluten de l’alimentation, un régime compliqué à suivre dans la vie de tous les jours.  

De nombreuses études ont analysé les associations éventuelles entre l’alimentation et le développement de la maladie cœliaque pendant l'enfance, mais peu d'études se sont intéressées aux régimes alimentaires des nourrissons après la période de sevrage alors qu’il s’agit d’une période critique pour l’intestin et le système immunitaire du nourrisson. C’est, en effet, lors du sevrage que le système immunitaire intestinal du nourrisson est confronté à une pléiade d’antigènes.

Les bienfaits d'un régime pauvre en céréales raffinées

Pour cette recherche, les scientifiques de l’université Erasmus de Rotterdam se sont basés sur les données de 1997 enfants nés entre 2002 et 2006 aux Pays-Bas. Leur régime alimentaire à l’âge d’un an a été analysé. Puis la présence d’une possible maladie coeliaque a été déterminée à l’âge de six ans. Pour les chercheurs, les résultats montrent l’existence d’un lien entre régime alimentaire mis en place lors du sevrage du nourrisson et intolérance au gluten.

Les enfants qui suivaient un régime composé de beaucoup de légumes, d’huiles végétales, de céréales, de pâtes mais qui consommaient peu de céréales raffinées et de boissons sucrées étaient moins nombreux à être intolérants au gluten à l’âge de six ans.

A l’inverse, les enfants qui consommaient plus de produits transformés et d’en-cas sucrés avaient plus de risques d’avoir une maladie coeliaque. La situation était identique pour les enfants qui consommaient beaucoup de viande, de produits laitiers et de céréales. Un régime sain et varié permettrait alors de réduire le risque d'intolérance. 

Un calendrier précis de diversification de l'alimentation

S’appuyant sur les données des études épidémiologiques réalisées, le Comité de nutrition de la Société européenne de gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatrique (ESPGHAN) recommande d’éviter d’introduire le gluten avant l’âge de 4 mois et après l’âge de 7 mois.

La période idéale serait donc entre 4 et 6 mois de vie, le gluten devant être introduit en petite quantité, de façon progressive, tout en maintenant l’allaitement maternel chaque fois que cela est possible. Le choix de cette « fenêtre » est en relation avec la possibilité que cette intervention diététique se fasse au moment où le système immunitaire est mature et pendant laquelle l’allaitement maternel pourrait avoir un effet protecteur sur la muqueuse gastro-intestinale et le déclenchement des réactions auto-immunes.

Au vu des données récentes, les recommandations actuelles sont claires : la période idéale pour introduire le gluten semble se situer idéalement entre 4 et 6 mois de la vie.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité