Publicité

QUESTION D'ACTU

Insuffisance thyroïdienne

Levothyrox : un nouveau médicament très attendu par les patients intolérants

Les malades de la thyroïde qui ne supportent pas la nouvelle formule du Levothyrox attendent avec impatience l’arrivée d’une autre alternative, le TCAPS, dont la formulation est annoncée comme très proche, mais quasiment dépourvu d’excipients et en particulier de mannitol.

Levothyrox : un nouveau médicament très attendu par les patients intolérants valphoto/epictura

  • Publié 19.02.2018 à 13h27
  • |
  • Mise à jour le 20.02.2018 à 23h35
  • |
  • |
  • |


Un nouveau médicament à base de lévothyroxine, et quasiment sans excipients, devrait bientôt être mis à disposition des malades français (avril ?). Le TCAPS (Tirosint de son nom américain) est attendu avec impatience par les malades de la thyroïde qui ne supportent pas la nouvelle formule du Levothyrox (laboratoire Merck).

Il aurait eu son autorisation de mise sur le marché d’après l’Association française des malades de la thyroïde et nos confrères de RTL et serait attendu pour avril 2018.

Pour ceux qui ne supportent pas la nouvelle formule du Levothyrox

Pour mémoire, 17 000 effets secondaires ont été rapportés à l’ANSM avec le Levothyrox nouvelle formule sur 2,3 millions de malades traités en France, mais beaucoup plus de malades seraient incommodés par cette nouvelle formule (plus de 300 000 personnes ont signé la pétition demandant le retour à l’ancienne formule) où le mannitol a remplacé le lactose.

Le TCAPS, des laboratoires Génévrier, un laboratoire suisse basé en France à Monaco, est une spécialité à base de lévothyroxine presque pure sous forme de capsules molles de glycérine. L’arrivée du TCAPS porte à 5 le nombre de médicaments disponibles pour les malades de la trhyroïde.

Le TCAPS, une lévothyroxine sans mannitol

Le TCAPS a déjà été utilisé dans une dizaine de pays européens et aux Etats-Unis. Ce nouveau médicament contient le principe actif, la lévothyroxine (ou L-thyroxine), presque pur, et de la glycérine, sans autres excipients, et en particulier sans mannitol.

Les dosages autorisés seraient les suivants : 13, 25, 50, 75, 88, 100, 112, 125, 137, 150, 175 et 200 µg. Nous ne disposons pas d'informations concernant la stabilité de cette lévothyroxine.

Pour mémoire, le changement de formule du Levothyrox visait à répondre à une demande de l’Agence du Médicament qui voulait assurer la stabilité du médicament, comme cela s’est déjà fait dans d’autres pays.

Une option supplémentaire

L’association française des malades de la thyroïde est très enthousiaste vis-à-vis du TCAPS, avec l’espoir que cela limite les effets secondaires dont sont victimes beaucoup de patients, mais les médecins spécialistes de la thyroïde tiennent à préciser qu’il ne s’agit pas d’une solution miracle ou universelle.

L’équilibre thyroïdien (« euthyroïdie ») est fragile et dépend de variations minimes des quantités d’hormone dans le corps. Cet équilibre doit être trouvé par tâtonnement et en adaptant les doses pour chaque malade.

Le fait de disposer désormais de 5 médicaments offre plus de choix pour trouver le médicament qui convienne le mieux à chaque malade.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité