Publicité

QUESTION D'ACTU

Progrès médical

Cancer : un "vaccin" éradique avec succès les lymphomes chez des souris

Des chercheurs américains ont testé avec succès un vaccin capable d’éradiquer les cellules cancéreuses chez des souris atteintes d’un lymphome, puis souffrant de cancers du sein, du côlon et de la peau. Un essai clinique sur l'humain est désormais prévu. 

Cancer : un \ BrunoWeltmann/Epictura

  • Publié 08.02.2018 à 19h00
  • |
  • Mise à jour le 09.02.2018 à 14h14
  • |
  • |
  • |


Des chercheurs de l’Université de Stanford aux États-Unis ont testé avec succès un vaccin capable d’éradiquer les cellules cancéreuses chez des souris atteintes d’un lymphome, un cancer du système lymphatique, principal élément du système immunitaire de l'organisme. Il est le cancer du sang et du système lymphatique le plus fréquent, notamment chez l’adolescent et le jeune adulte. Leur étude a été publiée dans la revue Science Translational Medecine.

L’immunothérapie, au coeur de la réussite

Administré dans les tumeurs de 90 souris, le traitement a permis de faire disparaître toutes traces de lymphome chez 87 d’entre elles. De nouvelles injections ont ensuite permis aux trois rongeurs encore malades d’éradiquer le lymphome. "Nous avons utilisé une approche non spécifique appelée vaccination in situ, expliquent les auteurs de l’étude. Les immunostimulants sont directement injectés dans la tumeur, ce qui déclenche une réponse immunitaire de cellules T locales qui attaquent le cancer dans tout le corps".

Plus précisément, cette méthode relève de l’immunothérapie, une forme de traitement qui consiste à administrer des substances qui vont stimuler les défenses immunitaires de l'organisme. Les lymphocytes T qui jouent justement un rôle essentiel dans le fonctionnement du système immunitaire, peinent d’ordinaire à éradiquer les cellules cancéreuses. Mais ce traitement à première vue miracle, utilise des anticorps pour "retirer les freins du système immunitaire, ce qui autorise les lymphocytes T préexistants à attaquer les cellules cancéreuses."

Un essai clinique prévu chez sur l'humain

Les chercheurs ont ensuite mené leur expérience sur des souris atteintes du cancer du sein, du côlon et de la peau. "Je ne pense pas qu’il y ait une limite au type de tumeur que nous pourrions potentiellement traiter, tant qu’il a été infiltré par le système immunitaire", s’est réjoui le docteur Ronald Lévy, auteur de l'étude. Les scientifiques vont tester le traitement sur 15 patients humains atteints d’un lymphome, afin de déterminer si al guérison est également possible chez l’Homme.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité