Publicité

QUESTION D'ACTU

Bon à savoir

L'allaitement maternel réduit le risque d'hypertension après la ménopause

Une étude publiée dans l'American Journal of Hypertension indique que les femmes qui allaitent leurs enfants sont moins susceptibles de souffrir d'hypertension après la ménopause. Explications. 

L'allaitement maternel réduit le risque d'hypertension après la ménopause oksun70/Epictura

  • Publié 30.01.2018 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La pression artérielle élevée est l'un des plus grands facteurs de risque de maladie et de mortalité. Si plusieurs études ont déjà montré que l'absence d'allaitement maternel ou l'arrêt prématuré était associé à des risques accrus de diabète sucré, de dyslipidémie, de syndrome métabolique, de maladie coronarienne et de maladies cardiovasculaires, peu de données avaient établi une relation claire entre l'allaitement maternel et l'hypertension.

Une nouvelle étude menée à l'Université d'Oxford, en Angleterre, a mis en évidence les effets bénéfiques de l'allaitement sur la santé des nourrissons et de leurs mères. Il a été démontré par les chercheurs que l'allaitement maternel à long terme était associé à la réduction des allergies chez les enfants, de la maladie cœliaque, de l'obésité et du diabète sucré. 

Le métabolisme maternel "réinitialisé"

Bien qu'un large éventail de maladies chroniques ne soit pas associé directement à l'allaitement maternel, certains mécanismes communs ont tout de même été proposés pour expliquer leurs relations. Tout d'abord, le métabolisme maternel peut être "réinitialisé" par l'allaitement après la grossesse. Cela diminue le risque de maladies liées à l'obésité.

La libération d'oxytocine, stimulée par l'allaitement, peut également être associée à la diminution du risque de ces maladies, notamment parce qu'elle agit sur les muscles lisses de l'utérus et des glandes mammaires. "Nos résultats ont approuvé les recommandations actuelles pour l'allaitement au profit de la santé maternelle dans la vie des mères", s’est félicité Nam-Kyong Choi, auteur princpal de l’étude.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité