Publicité

QUESTION D'ACTU

Cancérogénèse

Le stress favorise le cancer du pancréas et les bêta-bloquants pourraient être bénéfiques

Le stress accélère le développement du cancer du pancréas en déclenchant la libération d'hormones ”de combat ou de fuite”. Dans ce cadre, les bêtabloquants apparaissent comme une alternative crédible pour augmenter la survie.  

Le stress favorise le cancer du pancréas et les bêta-bloquants pourraient être bénéfiques IgorTishenko/epictura

  • Publié 11.01.2018 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Il est fréquent que le stress soit évoqué comme une cause de cancer, mais les preuves manquent pour étayer cette hypothèse.
Une nouvelle étude concernant le cancer du pancréas révèle que les patients qui prennent un traitement bêtabloquant sélectif, utilisé habituellement pour traiter les maladies cardiaques, vivent environ deux tiers de plus que ceux qui ne prennent pas ces médicaments.
Cela fait suite aux récents travaux démontrant que le stress émotionnel et psychologique joue un rôle dans le développement des tumeurs en général. On pense que cet effet se produit à travers le système nerveux sympathique, qui libère des hormones donnant au corps une poussée d'énergie afin qu'il puisse répondre aux dangers perçus. Les bêta-bloquants agissent en bloquant ce système.

Les bêtabloquants envisagés

Des études sur les souris ont révélé que le stress augmente les niveaux de catécholamines - les hormones de combat ou de fuite - dans la circulation sanguine. Au sein du pancréas, les catécholamines stimulent la production de molécules à l’origine de la croissance nerveuse autour des tumeurs. Ces nouveaux nerfs, à leur tour, engendrent le développement de la tumeur et font plus de catécholamines, perpétuant le cycle.
Pour faire face à ce phénomène stimulant la "cancérogénèse", seuls les bêtabloquants sont recommandés, et encore : "Il serait prématuré de recommander l'utilisation de bêtabloquants pour ces patients, jusqu'à ce que nous menions des études cliniques prospectives, explique l’auteur principal de l’étude. Mais les bêtabloquants pourraient potentiellement faire partie de la stratégie de traitement pour le cancer du pancréas."

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité