Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention de la grippe

Vaccination dans les pharmacies : les infirmières sont vent debout

Se faire vacciner contre la grippe dans les pharmacies, c’est possible cette année dans deux régions test en France. Une nouveauté qui met en colère les infirmières libérales, habilitées elles aussi à délivrer le vaccin.

Vaccination dans les pharmacies : les infirmières sont vent debout Bombaert/epictura

  • Publié 06.11.2017 à 17h17
  • |
  • |
  • |
  • |


La vaccination contre la grippe a démarré avec une nouveauté cette année. Dans les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine, il est possible de se faire vacciner à la pharmacie. Une manière de promouvoir le vaccin, boudé par les Français. Mais pour les infirmières libérales, il n’y a aucune certitude que cela fonctionne, et surtout leur rôle est remis en question.

La vaccination en pharmacie marche

Près de 27 000 personnes vaccinées dans les 2500 pharmacies habilitées à le faire : le ministère de la santé a publié dimanche des chiffres encourageants. Les infirmières libérales, opposées depuis le début à cette mesure, appellent à la vigilance. Les pharmaciens ne peuvent vacciner que des personnes qui ont déjà été immunisées. « Il faudra regarder, fin janvier, s’il y a eu une augmentation de la couverture vaccinale et surtout qui s’est fait vacciner parce que si ce sont seulement ceux qui se faisaient vacciner par les infirmiers, on aura juste déplacé l’enveloppe, déplacé la rémunération. On est en train de déshabiller les infirmières pour habiller les pharmaciens et c’est bien dommage » explique Fleur Barbequot, présidente du conseil départemental de l’Ordre infirmier dans la Loire, interrogée par France Bleu.

Une médiatisation qui attise les jalousies

La profession s’inquiète aussi du manque de formation des pharmaciens, en comparaison à la leur. Les infirmières libérales regrettent aussi de ne pas avoir eu une telle médiatisation. « Au Syndicat national des infirmières et infirmiers libéraux, on regrette beaucoup que les infirmières libérales n’aient jamais bénéficié d’une telle campagne de communication pour informer qu’elles avaient le droit de vacciner » remarque la vice-présidente de l’organisation dans la Loire, Anne Jauer. L’hiver dernier, 14.000 personnes sont mortes à cause de la grippe.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité