Publicité

QUESTION D'ACTU

Vapoter au lycée

La e-cigarette chez les lycéens est associée à un tabagisme

Les lycéens qui utilisent la cigarette électronique sont plus susceptibles de devenir fumeur après. Des chercheurs canadiens ont observés ces résultats dans près de 90 écoles.

La e-cigarette chez les lycéens est associée à un tabagisme Nick Schnelle/AP/SIPA

  • Publié 02.11.2017 à 07h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Qui vapote sera fumeur ensuite ! Il y a en tous cas plus de risque de devenir fumeur lorsque l’on a utilisé une cigarette électronique. Des chercheurs ont publié dans le Canadian Médical Association Journal, les résultats d’une étude menée sur près de deux ans. Ils se sont intéressés à 44.000 lycéens, entre la troisième et la terminale, dans 89 écoles canadiennes. L’étude s’est déroulée sur deux phases 2013/2014 et 2014/2015.
Parmi tous les élèves, ceux qui ont déjà utilisé une cigarette électronique dans les 30 jours précédant le début de l’étude, étaient plus susceptibles de fumer des cigarettes par la suite, et de continuer à fumer après un an.

Un lien difficile à établir

Les jeunes pourraient essayer la cigarette électronique, avant la « vraie » cigarette car elle est plus accessible et plus séduisante avec ses goûts « bubble gum », menthe, vanille, pomme ou cerise. Jusqu’à récemment, les jeunes pouvaient acheter des cigarettes électroniques sans nicotine, alors que les cigarettes « normales » ne peuvent pas être vendues à des jeunes de moins de 18 ans », explique Docteur David Hammond de l’Université de Waterloo au Canada.

Intéressante chez les anciens fumeurs

Mais le lien causal entre les deux types de cigarette reste encore flou : « La e-cigarette pourrait permettre de renormaliser la consommation de cigarettes chez les anciens fumeurs mais l’association entre la cigarette électronique et le tabagisme pourrait aussi simplement refléter l'existence de facteurs endogènes prédisposants plutôt qu’un lien de cause à effet : les facteurs qui incitent les jeunes à utiliser la cigarette électronique pourraient être les mêmes que ceux qui les incitent à fumer de « vraies » cigarettes. »

L’étude s’intéresse uniquement aux liens entre l’initiation au tabagisme et la e-cigarette, et pas à l’impact de cette dernière sur l’arrêt de la cigarette. Les auteurs de la recherche suggèrent désormais que des études soient menées sur le lien entre l’initiation au tabagisme et les cigarettes qui contiennent de la nicotine.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité