Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

Chirurgie bariatrique : moins de cancer chez les patients opérés

Après une chirurgie bariatrique, les patients obèses voient leur risque de cancer réduit d'un tiers, en particulier les cancers liés à la surcharge pondérale.

Chirurgie bariatrique : moins de cancer chez les patients opérés hrabar/epictura

  • Publié 08.10.2017 à 17h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Les patients obèses qui bénéficient d’une chirurgie bariatrique ont un risque de cancer réduit d’au moins un tiers des années après l’intervention, suggère une étude réalisée par l’université de Cincinnati (Etats-Unis) et publiée dans Annals of Surgery.

En France, cette opération chirurgicale est réservée aux patients dont l’indice de masse corporelle est supérieur à 40 kg/m2, ainsi qu’aux personnes présentant des comorbidités (diabète, hypertension…) et dont l’IMC supérieur à 35 kg/m2.

Ces deux dernières décennies, le nombre de ces interventions a explosé dans notre pays. Depuis 1997, le nombre d’actes a été multiplié par 24, passant de 1 950 à 47 000 opérations par an. Si l’augmentation de la prévalence de l’obésité explique cette tendance, les bénéfices observés chez les patients encouragent aussi les chirurgiens à proposer cette solution. Et cette récente étude apporte de nouveaux arguments en faveur de la chirurgie bariatrique.

Un risque réduit d'un tiers

Les médecins de l’université de Cincinnati ont étudié les données de santé de plus 22 000 patients obèses opérés et plus près de 66 500 personnes obèses non opérées. Ces informations ont été collectées entre 2005 et 2012 dans plusieurs états américains, et les patients ont été surveillés jusqu’en 2014. Plus de 80 % des volontaires de l’étude étaient des femmes.

L’analyse révèle que les patients ayant subi la pose d’un anneau gastrique, un bypass ou l’ablation d’une partie de l’estomac ont 33 % moins de risques de souffrir d’un cancer que les autres.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Les cancers liés à l'obésité reculent

Mieux, la chirurgie bariatrique permet de diminuer de façon plus importante les risques de cancers liés à l’obésité. Elle permet, par exemple, de réduire de 42 % le risque de cancer du sein chez les patientes ménopausées, de 50 % le risque de cancer de l’endomètre. « Ces cancers sont étroitement liés à au taux d’œstrogènes. La perte de poids entraînée par la chirurgie permet de réduire la concentration de ces hormones », a expliqué le Pr Daniel Schauer, responsable de ces travaux.

Le risque d’être atteint d’un cancer du colon diminue lui aussi de 41 % tandis que le risque de cancer du pancréas chute de 54 %, notamment grâce à la réduction du diabète.

Aux Etats-Unis, quelque 15 millions d’adultes souffrent d’une obésité sévère (IMC supérieur à 35 kg/m2). Les Centres américains de prévention et de contrôle des maladies (CDC) ont indiqué en début de semaine qu’au moins 40 % des cancers diagnostiqués dans le pays sont liés à la surcharge pondérale.


Retrouvez l'émission L'invité santé avec le Pr David Nocca, Montpellier (20 mai 2016)

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité