Publicité

QUESTION D'ACTU

Etats-Unis

Flint : l'eau a plombé la fertilité des femmes

L'excès de plomb dans les canalisations de Flint (Etats-Unis) a provoqué une chute de la natalité dans la ville. Les anomalies foetales se sont également multipliées.

Flint : l'eau a plombé la fertilité des femmes Shannon Millard/AP/SIPA

  • Publié 22.09.2017 à 17h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Le mensonge des autorités locales aura eu des conséquences dramatiques sur la ville de Flint (Etats-Unis). Pendant plusieurs années, ses habitants ont bu sans le savoir une eau empoisonnée au plomb. Intoxiquant lentement les enfants et leurs aînés… mais aussi les femmes enceintes. Le taux de morts fœtales et d’anomalies prénatales a explosé dans cette bourgade du Michigan, révèle une étude menée par deux économistes de la santé.

Entre novembre 2013 et décembre 2015, 198 à 276 bébés de plus auraient dû voir le jour en bonne santé. Autant de naissances que la contamination au plomb a empêchées. Le décrochage est évident sur les schémas mis au point par les deux chercheurs.

La fertilité en berne

A partir du moment où la mairie de Flint a décidé de s’alimenter auprès de la rivière du même nom – afin d’économiser sur ses dépenses – le nombre de nouvelles grossesses a chuté radicalement. Le taux de naissances vivantes pour 100 000 femmes a chuté de 12 % par rapport aux villes voisines qui n’ont pas été affectées par ce scandale.


Et c’est bien la concentration excessive de plomb dans l’eau potable qui est en cause, selon Daniel Grossman et David Slusky. En 2015, les autorités sanitaires de la ville niaient encore le problème.

« Cette chute de la fertilité est donc le reflet d’une hausse des morts fœtales et des fausses couches, et non celui d’un changement des comportements liés à la conception, comme le recours au préservatif », soulignent les chercheurs.

Un risque permanent

A cause de cette eau jaunâtre et corrosive, la mortalité fœtale a grimpé de 58 %. Une fois la situation revenue à la normale, les effets n’ont pas tardé à se produire. Le nombre d’anomalies fœtales a chuté de 13 %.

De fait, le plomb a un impact catastrophique sur la fertilité. Un phénomène peu connu au regard du saturnisme, manifestation la plus identifiable. Pourtant, la substance ne favorise pas seulement la mort du fœtus ; elle entraîne aussi plus d’anomalies du développement prénatal, de naissances prématurées et de petits poids de naissance.

Si la source d’approvisionnement en eau a été changée, les habitants de Flint ne sont pas pour autant sortis de l’ornière. En juillet dernier, une étude a souligné l’état de dégradation avancée des canalisations de la ville. Un véritable gruyère, selon les mots des chercheurs. Cela pourrait expliquer pourquoi, fin 2016, un foyer sur dix était toujours exposé à des seuils excessifs de plomb.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité