Publicité

QUESTION D'ACTU

5 contaminations

Légionellose : un décès dans le Territoire de Belfort

Une personne est décédée et quatre autres ont été infectées par la légionellose dans le Territoire de Belfort, rapporte la préfecture. Des investigations sont en cours. 

Légionellose : un décès dans le Territoire de Belfort MAISONNEUVE/SIPA

  • Publié 12.09.2017 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Une épidémie de légionellose s’est déclarée dans le Territoire de Belfort. Six patients ont été atteints au cours du mois d’août et une personne est décédée. Il s’agit d’un homme de 46 ans qui présentait « de multiples fragilités médicales ». Les cinq autres patients ont été pris en charge et sont « hors de danger », précise la préfecture.

La direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) mène des investigations afin de déterminer la source de contamination. D’après les premiers éléments, « les six personnes ne présentent a priori aucun lien commun : quatre habitent dans le département, deux étaient de passage, dont l’homme décédé. On ne sait pas pour l’instant s’ils ont fréquenté le même endroit », a déclaré la préfecture à l’AFP. L’agence régionale de santé (ARS) a de son côté diligenté des analyses sur le ou les types de souche qui ont affecté les malades. 

Une maladie mortelle 

La légionellose est une infection pulmonaire grave, non contagieuse, causée par une bactérie nommée Legionella. Elle affecte essentiellement les adultes et touche plus particulièrement les personnes présentant des facteurs favorisants. Il existe plus de 50 espèces de souches de légionelles, mais seulement quelques-unes d’entre elles sont à l’origine d’infections humaines. Les souches les plus couramment associées à la légionellose en France sont les Legionella pneumophila.

Les légionelles sont présentes à l’état naturel dans les eaux douces (lacs et rivières) et les sols humides. La contamination se fait par voie respiratoire, par inhalation d’eau contaminée diffusée en aérosol. Les symptômes sont généralement similaires à ceux d’une grippe : fièvre, frissons, toux, difficultés respiratoires. Ils apparaissent de 2 à 10 jours après la contamination.

La légionellose est une pneumopathie sévère. Le taux de mortalité, bien que plus faible que par le passé, atteint 11 %. En 2014, 1 348 cas de légionellose ont été notifiés en France dont 122 ont conduit à un décès, selon Santé publique France.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité