Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage OpinionWay

Sécurité routière : les parents montrent le mauvais exemple

Huit parents sur 10 prennent des risques en emmenant leur enfant à l'école. Des comportement dangereux que les enfants reproduiront plus tard. 

Sécurité routière : les parents montrent le mauvais exemple lianna_s/epictura

  • Publié 08.09.2017 à 12h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Attendre que le feu piéton passe au vert, regarder à droite et à gauche avant de traverser, ne pas avoir les yeux rivés sur son téléphone… Ces règles simples devraient être rappelées à tous les parents, à en croire un sondage OpinionWay réalisé pour l’association Attitude Prévention (1).

En effet, près de 80 % des parents avouent avoir déjà eu un comportement imprudent en accompagnant leur enfant à l’école, contre 74 % l’an passé. Mais sont-ils conscients des risques qu’ils prennent ? 90 % des enfants ont confié avoir déjà repéré un comportement à risque chez leur parent en tant que piéton.

En tête de ces comportement dangereux : l’utilisation du smartphone pour téléphoner, envoyer des sms ou regarder une application. Distraits, ils sont alors plus enclins à traverser hors du passage piéton (52 %) ou lorsque le feu piéton est encore rouge (37 %).


Les enfants voient tout

Une attitude imprudente qui n’échappe pas aux enfants. Pour ces derniers, l’usage du téléphone et le fait de traverser en dehors des passages piétons sont les principaux comportements à risque de leurs parents. Plus de 4 sur 10 leur ont d’ailleurs déjà fait la remarque, mais moins de 3 parents sur 10 se souviennent avoir été repris par leurs bambins. La vérité sort de la bouche des enfants, dit-on pourtant…

Interrogés sur leur comportement en tant que futurs parents, les enfants semblent avoir à cœur de transmettre les bons gestes. Tous ont, en effet, répondu qu'ils apprendront les bons gestes à leur progéniture. En revanche, plus de la moitié concède que leur portable ne les quittera pas sur le chemin de l’école.

Et les enfants, dont les parents ne sont pas très sérieux en tant que piétons, pensent qu’ils reproduiront les mauvais gestes. Ainsi, 45 % des enfants dont le parent a déjà traversé en dehors des passages protégés pensent qu’il leur arrivera de le faire en présence de leur enfant (contre 32 % pour les autres).

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

559 piétons tués en 2016

« Les résultats de notre étude mettent en évidence l’influence de l’exemplarité des parents dans la rue sur les comportements futurs de leurs enfants, commente Patrick Jacquot, président d’Attitude Prévention. Pour lutter contre la sinistralité piétonne, notre campagne veut sensibiliser les parents à l’importance d’adopter les bons gestes lors des déplacements quotidiens avec leurs enfants. Et il y a urgence, puisque l’accidentalité routière se détériore principalement chez les piétons. »

En effet, chaque année, quelque 3 000 jeunes piétons sont victimes d’accidents de la route, et une vingtaine de décès sont à déplorer. Tous âges confondus, 559 piétons ont « été tués sur les routes en 2016, soit 19 % de plus qu’en 2015. Alors, pour alerter les usagers de la route de la vulnérabilité des piétons, l’association Attitude Prévention mènera une campagne de sensibilisation. Un spot télévisé sera diffusé jusqu’au 10 septembre.

(1) Etude Attitude Prévention réalisée par OpinionWay en ligne du 21 au 26 juin 2017, auprès d’un échantillon représentatif de 1 004 parents ayant au moins un enfant de moins de 15 ans, et de 501 enfants âgés de 6 à 12 ans.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité