Publicité

QUESTION D'ACTU

Cholestérol

Cancer du sein : les statines joueraient un rôle protecteur

Les femmes ayant un taux de cholestérol élevé ont moins de risques de souffrir d'un cancer du sein ou d'en mourir. Les statines expliqueraient cette association.

Cancer du sein : les statines joueraient un rôle protecteur Rawpixel/epictura

  • Publié 28.08.2017 à 17h15
  • |
  • |
  • |
  • |


Les statines ne réduisent pas seulement le taux sanguin de cholestérol. A en croire des travaux présentés au congrès européen de cardiologie qui se tient actuellement à Barcelone (Espagne), elles réduiraient le risque de développer un cancer du sein ou d’en mourir chez les femmes présentant un taux de cholestérol élevé.

« Cette étude est la preuve la plus probante pour confirmer le lien entre une cholestérolémie élevée et le cancer du sein, un sujet qui fascine les chercheurs depuis plusieurs années maintenant », a assuré le Dr Rahul Potluri, professer à l’université de médecine d’Aston (Grande-Bretagne) et l’un des auteurs de l’étude.

Cette étude britannique s’appuie sur le suivi de plus d’un million de femmes de plus de 40 ans durant 14 ans. Plus de 16 000 d’entre elles ont présenté un taux de cholestérol élevé au début de l’étude. Ces volontaires ont ensuite été comparées à des femmes du même âge mais présentant une cholestérolémie normale.


Moins de cas et de décès

Il en ressort que les patientes présentant un taux élevé de cholestérol ont 45 % moins de risques de développer un cancer du sein, et si elles le développent, le risque d’en mourir est réduit de 40 % par rapport aux autres femmes.
« Si le diagnostic d’une hypercholestérolémie mène à un risque réduit de cancer du sein, cela peut être lié à un élément inhérent à la maladie ou au patient, ou alors plus probablement au traitement anti-cholestérol largement utilisé comme les statines », décrypte le Dr Potluri.

Ces résultats semblent rejoindre les études menées ces dernières années. Récemment, des travaux ont notamment montré que ces médicaments anti-cholestérol associés à un traitement d’hormonothérapie réduisaient le risque de rechute du cancer du sein.
En 2013, dans Science, des chercheurs ont également souligné qu’une molécule du cholestérol favorisait la croissance des tumeurs chez des souris. Or, avec des statines, la prolifération cancéreuse est ralentie.

« Ces résultats fournissent la meilleure justification pour lancer un essai clinique visant à évaluer l’effet protecteur des statines chez des patientes atteintes d’un cancer du sein, et c’est ce que nous allons faire », a annoncé le Dr Paul Carter, responsable des travaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité