Publicité

QUESTION D'ACTU

Visites à domicile

Paris : stationnement gratuit pour les médecins en 2018

Les professionnels de santé réalisant plus de 100 visites par an dans la capitale seront exemptés de frais de stationnement dès le 1er janvier prochain.

Paris : stationnement gratuit pour les médecins en 2018 SOS Médecins

  • Publié 05.07.2017 à 12h25
  • |
  • |
  • |
  • |


Médecins, infirmiers, sages-femmes, masseurs-kinésithérapeutes et orthophonistes seront officiellement exempts de frais de stationnement pendant leurs visites à Paris, et cela, dès le 1er janvier 2018. C’est une décision de la Ville de Paris, qui l’a annoncée ce mardi.

Dans le détail, ces professionnels de santé exerçant dans la capitale, et immatriculés à Paris ou dans la petite couronne, recevront gratuitement une carte « PRO Soins à domicile », sous réserve qu’ils justifient d'au moins 100 interventions par an.

Pour les autres, un tarif réduit sera proposé, « proche du tarif résidentiel ». La Ville de Paris estime que cette aide se justifie, « en raison de l’importance des missions quotidiennes qu’ils effectuent.

Tolérance zéro

C’est une grande victoire pour les syndicats de médecins et des autres professions médicales, qui se battent depuis des mois pour décharger leurs adhérents de ces frais. « De nombreuses villes (Lille, Lyon, Clermont-Ferrand, Troyes, Pau…) ont instauré une politique de tolérance zéro et verbalisent les médecins ou imposent des forfaits stationnement exorbitants », rappelle ainsi la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) dans un communiqué.

« La CSMF, qui soutient la CSMF 75 sur ce dossier depuis un an, se félicite que ses deux principales demandes aient enfin été entendues par la Ville de Paris ».

Les temps changent

Si, dans le passé, le caducée dispensait des frais de stationnement, aujourd’hui, ce n'est plus le cas. Les abus – par les médecins eux-mêmes, et par l’usage de faux – et le durcissement de la politique de stationnement partout en France, ont incité les mairies et leurs agents à abandonner cette tolérance.

« Il y a eu des dérives, expliquait en 2016 à Pourquoidocteur le Dr Bernard Jomier, maire-adjoint de la capitale. Sur Paris, on dénombre ainsi plus de 10 000 caducées alors qu'on sait qu'à peine 900 médecins en ont réellement besoin ».

Une réforme, adoptée en 2015, prévoyait une carte destinée aux professionnels mobiles, coûtant 240 euros par an, et dont l’achat donnait accès à un tarif réduit. Une solution qui n'avait pas suscité l'adhésion des syndicats médicaux.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

À la recherche d’un modèle

Paris n’est pas la seule ville où les amendes et les frais de stationnement pleuvent sur les médecins effectuant des visites médicales. La CSMF les a listées. La ville de Lille propose ainsi un forfait annuel de 750 euros. À Limoges, c’est 40 euros par mois, et à Pau, 60. Enfin, pour le syndicat, le pompon revient à Troyes qui a mis au point un système pour le moins « original ». Les horaires de visites médicales sont tolérés de 9h à 10h30 et de 17h30 à 19h. En dehors de ces plages horaires, les médecins doivent payer.

Du côté des bons élèves, Nancy a déjà mis en place un « macaron santé », qui permet aux professionnels de santé exerçant sur le territoire du Grand Nancy de stationner gratuitement pendant 60 minutes.

Dans un contexte où la demande de soins à domicile s’inscrit dans une tendance globale de réorganisation des soins, l’initiative de la Ville de Paris semble profitable à tous, et à moindre frais pour la collectivité. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité