Publicité

QUESTION D'ACTU

Inflammation bucco-dentaire

Parodontite : l’obésité multiplie par 6 le risque de signes sévères

Le surpoids multiplie les risques de souffrir de maladies dentaires. L'inflammation des tissus soutenant les dents est six fois plus présente chez les personnes obèses.

Parodontite : l’obésité multiplie par 6 le risque de signes sévères Gladius_M.ukr.net/epictura

  • Publié 18.05.2017 à 13h47
  • |
  • |
  • |
  • |


Les dents et les gencives paient le prix du surpoids. Par rapport aux personnes de poids normal, celles qui présentent une surcharge pondérale sont plus à risque de maladies bucco-dentaires. C’est ce que montre une étude de l’université Mahidol de Bangkok (Thaïlande), publiée dans Oral Diseases.

Sur les 160 participants recrutés pour ces travaux, la majorité était en excès de poids (70 %). Ils étaient aussi plus touchés par des troubles bucco-dentaires. Ce ne sont pas les muqueuses de la bouche qui trinquent, mais bien les gencives et les dents. Ce surrisque commence à partir d’un IMC équivalent ou supérieur à 23 kg/m2.

Au-delà de cet indicateur, les volontaires sont plus à risque de parodontite sévère. Cela se traduit par l’inflammation des tissus qui entourent et soutiennent les dents. Les personnes obèses sont ainsi 6 fois plus exposées à des symptômes prononcés.

L’obésité en cause

Sans surprise, l’inflammation provoque une augmentation du taux de leucocytes, cellules immunitaires qui défendent l’organisme contre des agressions extérieures. Les chercheurs ont également constaté plus d’inflammations dentaires généralisées chez les personnes en surpoids.

La surcharge pondérale serait bien la cause de ces pathologies, selon l’équipe thaïlandaise. La production de cytokines, impliquées dans les réactions immunitaires et inflammatoires, est proportionnelle à la quantité de tissu adipeux. C’est en partie pourquoi les personnes en surpoids sont plus sujettes à l’inflammation.

Cette réponse étant perturbée, la réaction à la présence de plaque dentaire est bouleversée. Cela peut se manifester par des symptômes plus marqués dans le cas d’une parodontite.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Un risque cardiaque connu

Mais les effets délétères de la surcharge pondérale ne s’arrêtent pas là. Par rapport aux personnes de poids normal, celles en surpoids sont quatre fois plus à risque de maladie coronarienne. C’est encore pire pour les participants obèses, qui sont 12 fois plus exposés à cette pathologie.

Ce constat n’a rien d’étonnant : les personnes souffrant de maladies bucco-dentaire sont particulièrement vulnérables aux maladies cardiaques. Les bactéries qui circulent dans la bouche ont tendance à se retrouver dans les plaques d'athérome qui tapissent la paroi des artères. Couplé à l’inflammation, cela favorise fortement les incidents.

« Toutes les pathologies infectieuses parodontales sont des facteurs de risques de maladie cardiovasculaire », expliquait en 2015 à Pourquoidocteur le Pr Jean-Christophe Fricain. AVC, thromboses et autres infarctus sont donc plus fréquents dans cette population.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité