Publicité

QUESTION D'ACTU

Surdose mortelle

Caféine : un adolescent décède après avoir consommé plusieurs boissons

Davis, 16 ans, a consommé un soda, un café et une boisson énergisante en moins de deux heures. Il a été victime d'une crise cardiaque.

Caféine : un adolescent décède après avoir consommé plusieurs boissons 1000wordsimages/Epictura

  • Publié 18.05.2017 à 11h07
  • |
  • |
  • |
  • |


« Comme tous les parents, nous sommes inquiets pour nos enfants quand ils grandissent. Nous nous faisons du souci pour leur sécurité, leur santé, surtout lorsqu’ils commencent à conduire. Mais notre fils n’a pas été tué dans un accident de voiture. C’est une boisson énergisante qui l’a emporté. »

Sean Cripe, le père du jeune Davis, 16 ans, ne s’attendait sans doute pas à recevoir un appel lui annonçant le décès de son fils, le mois dernier, suite à une crise cardiaque. L’adolescent ne souffrait pourtant d’aucune pathologie préexistante.

Trois doses en deux heures

Le jour de son décès, le jeune homme avait consommé en peu de temps un café latte de chez McDonald’s à 12h30, puis un Mountain Dew XL (soda enrichi en caféine), et une boisson énergisante. Juste avant 14h30, il se serait effondré en plein cours. Son décès a été prononcé à 15h40, vraisemblablement causé par une surdose de caféine.

C’est du moins l’explication avancée par Gary Watts, le médecin légiste qui a réalisé l’autopsie. Les tests réalisés ont montré que ni alcool, ni drogues n'étaient présents dans le sang de la victime. Davis aurait développé une arythmie cardiaque causée par l’excitant, qui a limité l’afflux de sang aux organes, et interrompu leur fonctionnement.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

« Des boissons dangereuses »

« Ce n’était pas une overdose (liée à une drogue, ndlr). Nous avons perdu Davis à cause d’une substance totalement légale, a-t-il déploré lors d’une conférence de presse. Nous sommes réunis ici pour faire comprendre au public, et notamment aux enfants à l’école, que ces boissons peuvent être dangereuses, et qu’ils doivent les consommer avec précaution, en limitant leur apport quotidien. »

L’Académie américaine de pédiatrie recommande de ne pas dépasser les 100 mg de caféine par jour chez les 12-18 ans. Une étude récente publiée dans Food and Chemical Toxicology conseille quant à elle de se limiter à 2,5 mg par kilo et par jour chez les enfants et les adolescents, soit 150 mg chez un ado de 60 kg. En additionnant les teneurs des trois boissons consommées par l’adolescent, il en aurait ingurgité près de 300 mg en moins de deux heures.

La caféine a été associée à de nombreux effets protecteurs, mais en tant qu’excitant, elle peut causer des problèmes cardiaques ou du système nerveux central (troubles du sommeil, anxiété). Des méfaits souvent oubliés, notamment chez les adolescents, qui n’ont pas toujours conscience de la quantité que peuvent contenir leurs boissons : le soda et la boisson énergisante consommés par le jeune Davis contenaient à peu près autant de caféine que le café qu’il avait bu auparavant, soit près de 100 mg.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité