Publicité

QUESTION D'ACTU

Chez certains patients

Boissons énergisantes : un risque élevé d'arythmie cardiaque

Les boissons énergisantes peuvent favoriser le développement d’une arythmie cardiaque chez des patients à risque qui ignorent souffrir d'une maladie génétique.

Boissons énergisantes : un risque élevé d'arythmie cardiaque Matteo Paciotti/Flickr

  • Publié 17.02.2017 à 15h29
  • |
  • |
  • |
  • |


Caféine, taurine… Rien de mieux que les boissons énergisantes pour se donner de l’entrain. Souvent consommés dans un cadre festif, ces breuvages ne sont pourtant pas sans effet. Ils pourraient même s’avérer plus dangereux que prévu. D’après une petite étude parue dans lInternational Journal of Cardiology, Redbull et consorts peuvent menacer la santé cardiaque de personnes jeunes.

Une maladie souvent ignorée

Les travaux se sont déroulés dans les murs du Royal Prince Alfred Hospital de Sydney (Australie), où les chercheurs ont rassemblé 24 personnes souffrant d’un syndrome du QT long. Cette maladie génétique se manifeste par une altération du rythme cardiaque. Il est relativement fréquent puisqu’une personne sur      2 000 en souffre dans le monde… sans le savoir.

Mais l’absorption de boissons énergisantes pourrait bien révéler des cas de syndrome du QT long de la pire des manières : par un incident grave. En effet, les participants qui ont bu une faible dose de ces préparations ont présenté une aggravation de plusieurs indicateurs.

Une arythmie marquée

A mesure que la caféine et la taurine augmentent dans leur sang, les volontaires voient leur pression artérielle grimper de 10 %. Pour plus d’un patient sur dix, le segment QT - mesuré à l’aide d’un électrocardiogramme - s’allonge dangereusement. Une arythmie marquée se met en place. Non détectée, elle peut être mortelle.

Ces résultats ont de quoi alerter, pour Belinda Gray, qui signe ces travaux. « Pour des raisons éthiques, nous ne pouvions donner aux patients que de faibles doses de boissons énergisantes mais, en réalité, de nombreux jeunes consomment quatre boissons ou plus avec de l’alcool en une soirée », explique-t-elle.

Ce n’est pas la première fois que des doutes sont émis au sujet des boissons énergisantes. Celles-ci font régulièrement l’objet d’études aux conclusions alarmantes. A tel point que le Parlement européen a tenté d’interdire les allégations de santé sur les canettes en vente. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a, pour sa part, dédié un rapport entier au sujet. Rendu public en 2013, il incite les consommateurs à limiter leur absorption. 7 % des Français dépassent le seuil toxique.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité