Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 11 000 enfants

Obésité infantile : se coucher à heure fixe réduit le risque

Les enfants les plus sérieux pour le coucher ont tendance à moins grossir. Ils contrôlent aussi mieux leurs émotions. 

Obésité infantile : se coucher à heure fixe réduit le risque udra/epictura

  • Publié 04.05.2017 à 17h37
  • |
  • |
  • |
  • |


A quelle heure faut-il coucher sa progéniture ? Les forums regorgent d’avis à ce sujet. L’université d’Etat de l’Ohio (Etats-Unis) ne répond pas sur la question de l’horloge. Mais elle est formelle sur un point : des heures fixes de coucher sont associées à un risque réduit d’obésité. Son étude est parue dans l’International Journal of Obesity.

11 000 enfants, recrutés dans le cadre de la cohorte du Millénaire, ont été suivis au cours de leur croissance. Instaurer de bonnes habitudes très tôt est bénéfique, cela ne laisse aucun doute.

Un meilleur contrôle

Les enfants qui, à l’âge de 3 ans, se couchaient tôt étaient moins souvent obèses à l’âge de 11 ans. Cela serait lié, selon les auteurs, au contrôle que permettent ces horaires réguliers. Les bambins qui en ont bénéficié contrôlent mieux leurs émotions.

Or, « nous avons constaté que les enfants qui ont le plus de mal à réguler leurs émotions à 3 ans sont les plus à risque d’obésité à 11 ans », indique Sarah Anderson, co-auteur des travaux. Si l’heure du coucher a l’impact le plus marqué, limiter le temps devant un écran et manger à horaires réguliers sont aussi deux mesures bénéfiques.

Même si l’analyse manque de profondeur, ces bonnes habitudes n’améliorent pas seulement la masse corporelle des enfants. Par exemple, les enfants qui se couchent sans heure fixe développent davantage de troubles comportementaux, selon une étude parue en 2013. A l’inverse, hyperactivité, problèmes de conduite, d’interaction sociale et difficultés émotionnelles sont moins fréquents lorsque l’enfant observé se couche toujours à la même heure.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Des horaires précis

Se coucher à horaires réguliers n’est pas seulement la clé. Encore faut-il mettre les enfants au lit tôt. Une étude américaine l’a montré en 2016, cela permet de limiter les cas d’obésité. Parmi les adolescents qui se couchent après 21 heures depuis leur plus jeune âge, 23 % sont devenus obèses.

En comparaison, seuls 16 % de ceux qui avaient l'habitude de se coucher entre 20 h et 21 h ont développé une surcharge pondérale. Mieux encore, les enfants qui étaient au lit à 20 h au plus tard sont devenus beaucoup moins obèses que les autres, avec un score d'à peine 10 % dans ce groupe.

Car la durée de sommeil idéale est claire. Les bébés doivent dormir entre 12 et 16 heures par jour jusqu’à leur premier anniversaire. Les tout-petits devraient ensuite sommeiller entre 11 et 14 heures avant leurs 3 ans.

Le panel d’experts souligne que ces durées incluent celle de la sieste. Passé l’âge de 6 ans, l’école ne permet plus ce temps de repos, les enfants devraient donc faire des nuits de 9 à 12 heures jusqu’à 12 ans, puis de 8 à 10 heures entre 13 et 18 ans. Des durées trop peu respectées.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité