Publicité

QUESTION D'ACTU

Lutte contre l'obésité

Cantines : Trump annule les règles « santé » de Michelle Obama

L’héritage de Michelle Obama en matière de lutte contre l’obésité est détricoté. Le secrétaire américain à l’Agriculture a annulé son programme d’aide aux cantines.

Cantines : Trump annule les règles « santé » de Michelle Obama TRIPPLAAR KRISTOFFER/SIPA

  • Publié 02.05.2017 à 14h02
  • |
  • |
  • |
  • |


« Make school meals great again ». Sonny Perdue, le secrétaire à l’Agriculture des États-Unis, a recyclé le slogan de campagne de Donald Trump, Make America great again (rendre sa grandeur à l’Amérique), pour accompagner son annonce de l’arrêt d’un programme de Michelle Obama.

L’ancienne Première Dame, qui avait fait de la lutte contre l’obésité pendant les deux mandats de Barack Obama son cheval de bataille, avait en effet lancé une initiative nationale visant à améliorer les standards nutritionnels des aliments servis dans les cantines. L’amélioration visait notamment à réduire la quantité de boissons lactées sucrées, et l’apport en sel dans les aliments servis.

Républicains et industrie

« Cette annonce fait suite à des années de retours d’étudiants, d’écoles, et d’experts de la filière alimentaire sur les défis que représentent ces régulations », a justifié Sonny Perdue dans un communiqué. Depuis la mise en place de ces normes plus saines en 2010, une bataille était en effet engagée entre Mme Obama et l’industrie agroalimentaire, soutenue par les membres républicains du Congrès américain, qui tentaient d’assouplir les règles, ou de les reporter.

Un accord obtenu avec le Sénat en 2016 avait pourtant permis d’assurer le maintien de l’essentiel des règles, et de favoriser la présence de fruits et légumes dans les menus des cantines. Pas assez pour l’administration Trump qui, par cette décision de retrait, fait d’une pierre deux coups : elle économise les quelques 1,2 milliards de dollars annuels de financement du programme, et envoie un message clair – portant par la même occasion un petit coup bas – aux anciens locataires de la Maison Blanche.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Des repas moins bons ?

D’après Sonny Perdue, de nombreuses écoles sont confrontées à des soucis budgétaires pour respecter les normes nutritionnelles, notamment en raison d’une baisse du nombre d’élèves fréquentant les cantines, et donc des revenus. Si la justification financière peut s’entendre, le secrétaire d’état se permet d’y ajouter un argument bien plus bancal. « Si les enfants ne mangent pas cette nourriture, et qu’elle termine à la poubelle, ils ne profiteront d’aucun avantage nutritionnel, ce qui nuit à l’intérêt du programme ». En d’autres termes : « c’est plus sain, donc c’est moins bon et les enfants ne mangent pas » …

Heureusement, l’administration Trump se rattrape : une porte-parole de Melania Trump, la nouvelle Première Dame, a confirmé que le jardin bio de la Maison Blanche, créé par Michelle Obama, sera conservé. Reste à savoir laquelle des deux initiatives est la plus efficace en matière de santé publique !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité