Publicité

QUESTION D'ACTU

Étude dans The Lancet

Accouchement : un médicament efficace contre les hémorragies

Un médicament pourrait diminuer d'un tiers le nombre de décès par hémorragie après l'accouchement.

Accouchement : un médicament efficace contre les hémorragies SimpleFoto

  • Publié 30.04.2017 à 13h02
  • |
  • |
  • |
  • |


Cela fait plus de cinquante ans qu'il existe. Inventé par des scientifiques japonais, l'acide tranexamique a fait ses preuves pour réduire les décès par hémorragie post-partum (saignements importants) chez les femmes qui viennent d'accoucher.
Une étude publiée mercredi dans la prestigieuse revue scientifique américaine The Lancet avance que ce médicament pourrait réduire d'un tiers le taux de décès.

Les recherches ont nécessité la participation de 20 000 femmes originaires de 21 pays (principalement en Afrique et en Asie) victimes d'une hémorragie après leur accouchement. Une partie d'entre elles s'est vue injecter une dose d'un gramme d'acide tranexamique par voie intraveineuse (en plus des autres soins habituels), tandis que l'autre partie a bénéficié d'un traitement placebo.
Une seconde dose a été administrée aux femmes chez qui le saignement s'est accru au bout de 30 minutes, ou chez celles pour qui le saignement s'est déclenché (après interruption) au cours des 24 heures suivant l'accouchement.

Bloquer la fibrinolyse

Actuellement recommandé par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en second recours, l'acide trexanimique contient une molécule capable de bloquer la fibrinolyse, un processus physiologique responsable de la destruction de la coagulation sanguine et qui favorise la dissolution des caillots de sang.

Au terme de l'expérience, les médecins ont constaté 155 décès parmi les femmes traitées à l'acide tranexamique, contre 191 décès chez celles qui ont reçu le traitement placebo. Ces résultats s'avèrent d'autant plus probants si le médicament a été prescrit quelques heures après les premiers saignements, indiquent les chercheurs.
En effet, le fait d'injecter des doses d'acide tranexamique moins de 3 heures après l'hémorragie aurait permis de réduire le nombre de décés à 89 chez les femmes soignées contre 127 chez les autres femmes.

1 décès maternel sur 4 dans le monde

Le Pr Ian Roberts, professeur à la London School of Hygiene & Tropical Medicine et co-auteur de l'étude, en conclut donc que le nombre de décès dus aux hémorragies post-partum pourrait être réduit d'un tiers avec un traitement à base d'acide tranexamique.
Au vu de ces résultats, le médecin évoque une piste prometteuse pour sauver la vie de femmes « dans le monde entier » et recommande de prescrire ce médicament en première intention.

Selon l'OMS, 830 femmes environ meurent chaque jour de causes évitables liées à la grossesse et à l’accouchement. Parmi les causes de mortalité maternelle, l'hémorragie post-partum reste la première cause de mortalité maternelle dans les pays à revenu faible et la cause principale de près d’un décès maternel sur quatre dans le monde.

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité