Publicité

QUESTION D'ACTU

Turbulences atmosphériques

Le changement climatique va secouer les avions

Assez fortes pour blesser les passagers et l'équipage des avions, les turbulences pourraient devenir plus fréquentes en raison du changement climatique.

Le changement climatique va secouer les avions ANGOT/SIPA

  • Publié 06.04.2017 à 17h16
  • |
  • |
  • |
  • |


Ca décolle, attachez bien vos ceintures ! Le changement climatique pourrait augmenter les turbulences atmosphériques en avion, selon une nouvelle étude de l'Université de Reading (Angleterre) publiée dans Advances in Atmospheric Sciences.

Dans ces travaux, les scientifiques ont examiné plusieurs degrés de turbulence, afin d'étudier comment elles changeront le quotidien des passagers. Ce travail de simulation a concerné la zone au-dessus de l'Atlantique Nord où volent quelque 600 avions de ligne chaque jour entre l'Europe et l'Amérique du Nord. Les résultats montrent que la moyenne des turbulences dites "légères" augmentera de 59 %, alors que les turbulences les plus fortes seront en hausse de 149 %.

Plus de CO2 dans l'air en 2050

La raison de l'explosion des turbulences tirerait son origine de l'augmentation des émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère. Prévue pour 2050, celle-ci va accroître la différence de température entre les bandes d'air lorsque les avions sont en altitude de croisière. Un phénomène qui de surcroît se produirait dans un espace où les courants-jets (jet-stream) sont très présents. Ces derniers sont souvent qualifiés de puissants « moteurs » atmosphériques où siège une agitation désordonnée de l'air : autrement dit les fameux trous d'air !

Le Dr Paul Williams, qui a mené la recherche, commente : « Pour la plupart des passagers, les turbulences légères ne sont rien d'autre qu'un dérangement gênant qui réduit leurs niveaux de confort, mais pour les secousses plus nerveuses, cela peut-être très pénible ». Voire pire...

Comme une averse dans la rivière

Ce chercheur se laisse même aller à une analogie très imagée: « lorsque l'eau coule lentement dans une rivière, il n'y a pas beaucoup de turbulences, mais lorsque le débit augmente après de fortes pluies, l'agitation de l'eau devient plus forte ». Et c'est visiblement ce que le changement climatique nous réserve, des vols comme dans un bateau navigant au milieu d'une mer agitée. 

Pour rappel, des milliers de personnes sont prises chaque année dans des turbulences provoquant une montée ou une baisse rapide de leur aéronef, sans avertissement bien sûr. Même si la plupart des cas sont mineurs, il y a des centaines de blessures graves et des dizaines de morts tous les ans, principalement dans les petits avions.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

L'histoire d'un vol très turbulent 

Au moins une douzaine de personnes ont été blessées en août 2016 sur un avion de United Airlines en provenance de Houston, au Texas. L'engin se dirigeait vers l'aéroport International de Londres Heathrow quand il a été frappé par des turbulences et a baissé d'altitude à deux reprises.

Un passager a déclaré que les personnes qui ne portaient pas de ceinture de sécurité ont été propulsées vers le plafond, occasionnant des blessures à la tête. Une pilote expérimenté décrit une scène avec des gens qui criaient comme dans une attraction de montagnes russes. 

L'avion a été contraint de se diriger vers l'aéroport de Shannon en Irlande, où 9 adultes et 3 enfants ont été hospitalisés. L'étude publiée dans Advances in Atmospheric Sciences se veut toutefois rassurante en indiquant que des turbulences accrues n'entraîneront pas plus de blessures si les compagnies prennent les mesures adéquates.
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité