Publicité

QUESTION D'ACTU

Exposition professionnelle

Cancer de la thyroïde : les produits ménagers en cause

Exposés aux produits biocides, les professionnels de santé et les femmes de ménage sont plus à risque de développer un cancer de la thyroïde.

Cancer de la thyroïde : les produits ménagers en cause senkaya/epictura

  • Publié 31.03.2017 à 17h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Désinfectants, insecticides, anti-moisissures… L’exposition quotidienne à ces produits biocides augmenterait de 65 % le risque de développer un cancer de la thyroïde, révèle une étude américaine publiée dans Occupational and Environmental Medicine. Les personnes exposées dans leur milieu professionnel seraient les plus concernées.

Les chercheurs de l’université de santé publique de Yale (Etats-Unis) sont parvenus à cette conclusion en étudiant 462 personnes atteintes de ce cancer et 489 volontaires en bonne santé entre 2010 et 2011. Les scientifiques se sont particulièrement intéressés au lien entre l’incidence de cette maladie et l’exposition des participants à des produits ménagers et industriels, ou à des pesticides.

Les agriculteurs, les paysagers et les postiers étaient les professions les plus exposées aux pesticides tandis que les professionnels de santé, en particulier en établissement hospitalier, et les femmes de ménage étaient plus en contact avec les détergents et les autres produits ménagers.


Les hommes plus touchés

« Notre étude ne montre pas de lien entre l’exposition professionnelle aux pesticides et le risque de développer un cancer de la thyroïde, mais elle suggère que l’exposition professionnelle aux autres biocides est associée à un risque accru de cancer de la thyroïde », a expliqué le Pr Yawei Zhang à Reuters.

L’analyse des chercheurs révèle que les femmes utilisant quotidiennement les produits biocides ont 48 % plus de risque que les autres d’être touchées par un cancer de la thyroïde. Chez les hommes, ce risque est multiplié par 3.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Perturbation hormonale

Les scientifiques n’ont pas encore identifié les mécanismes expliquant cette augmentation de risque liée aux biocides. Ils suspectent que ces produits chimiques altèrent les hormones thyroïdiennes. Ils citent notamment l’exemple du triclosan, une substance anti-bactérienne et anti-fongique utilisée dans les savons destinés aux chirurgiens. Il a été montré que cette dernière diminuait la concentration de deux hormones thyroïdiennes impliquées dans le métabolisme et la croissance. Ils évoquent également le pentachlorophénol. En France, cette molécule est interdite depuis 1944 mais des dérogations existent pour la préservation du bois.

Malgré l’absence d’explications, les chercheurs conseillent aux professionnels les plus exposés de prendre leurs précautions lorsqu’ils utilisent ces produits, en portant des masques et des vêtements de protection. Après toute utilisation, ils devraient également se laver les mains, recommandent-ils.

En France en 2015, 10 100 personnes ont développé un cancer de la thyroïde, dont 7 300 femmes. Depuis 1980, l'incidence de cette maladie a augmenté de 577 %. Comme tous les cancers, le cancer de la thyroïde est une maladie multifactorielle. Si des prédispositions génétiques sont connues, il est également établi que l’exposition interne ou externe aux rayonnements ionisants et la carence en iode sont en cause.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité