Publicité

QUESTION D'ACTU

70 000 aux Etats-Unis

Gel hydroalcoolique : un risque d’intoxication pour les enfants

Les CDC américains alertent sur les cas d’intoxication d’enfants qui consomment, parfois volontairement, du gel hydroalcoolique.

Gel hydroalcoolique : un risque d’intoxication pour les enfants AChubykin/epictura

  • Publié 09.03.2017 à 16h38
  • |
  • |
  • |
  • |


Vous l’utilisez pour nettoyer vos mains. Mais votre enfant, lui, se rince le gosier avec – et parfois, il le fait même exprès pour atteindre l’ivresse. Le gel hydroalcoolique constitue une menace pour les plus petits qui sont nombreux à l’ingérer et à risquer une intoxication, alertent les autorités sanitaires américaines.

Les CDC (centres de contrôle et de prévention des maladies) publient un nouveau rapport qui fait état de 70 669 cas d’intoxications d’enfants de moins de 12 ans par gel antibactérien, entre 2011 à 2014 aux Etats-Unis.

Pauses respiratoires, acidose...

Environ 90 % de ces cas concernent des enfants de moins de cinq ans ; la plupart ont ingéré du liquide contenant de l’alcool. Les CDC s’alarment d’un abus potentiel de ce produit chez des enfants plus âgés. Ainsi, la consommation volontaire de gel antibactérien est liée à la classe d’âge et la saison de la grippe, où les enfants l’utilisent davantage.

«  La majorité des expositions volontaires sont survenues chez des enfants âgés de 6 à 12 ans, précisent les CDC. L’exposition à un produit avec de l’alcool était associée à des effets secondaires plus graves qu’avec un produit sans alcool ».

Heureusement, peu de cas graves d’intoxication sont à déplorer dans les 55 centres antipoison des Etats-Unis. Toutefois, les autorités sanitaires souhaitent alerter sur les effets indésirables potentiellement graves - pauses respiratoires, une acidose (trouble de l'équilibre acido-basique), coma.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Ebriété

« Les gels antibactériens pour les mains sont des produits efficaces et bon marché, qui peuvent réduire la présence de microorganismes sur la peau, mais une consommation ou une utilisation inappropriée peut comporter des risques sanitaires : de nombreuses solutions comportent entre 60 et 95 % d’éthanol ou d'alcool isopropylique par volume, et sont souvent combinés à des parfums qui peuvent être dangereux pour les petits ». Les CDC notent ainsi une recrudescence de passages aux urgences d’enfants en état d’ébriété après avoir bu du gel.

Ainsi, les CDC conseillent aux parents et aux professionnels de santé qui donnent aux enfants du gel antibactérien de vérifier son bon usage. « Une supervision accrue des parents ou des enseignants pourrait être nécessaire, en particulier pour les enfants plus âgés qui peuvent abuser de ces produits pendant l’année scolaire ».

En France, une étude des centres antipoison publiée en 2012 a mis le doigt sur cette problématique. Au cours de l'année 2009, ces centres ont recensé « 248 cas d'exposition aux produits hydroalcooliques pour lavage des mains ayant entraîné des symptômes ». Le produit était soit ingéré (65 % des cas), ou mis en contact avec les yeux (35 %). Les plus touchés par ces intoxications étaient les enfants de moins de quatre ans, qui représentent près de la moitié des cas. Les symptômes, quant à eux, étaient variés : irritations, état d'agitation voire d'ébriété, somnolence… quatre cas de coma ont même été rapportés.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité