Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépistage

Cancer du sein : repérer les signes grâce aux citrons

Pour sensibiliser les femmes au cancer du sein et les aider à identifier les signes d'alerte, une graphiste a imaginé un photomontage avec des citrons. 

Cancer du sein : repérer les signes grâce aux citrons Worldwide Breast Cancer / Corrine Beaumont

  • Publié 16.01.2017 à 19h01
  • |
  • |
  • |
  • |


« Connais tes citrons ». Ce slogan bien qu’humoristique n’est pas là pour faire sourire mais bien pour sensibiliser les femmes sur le cancer du sein, le plus fréquent chez la gente féminine. En s’appuyant sur cet agrume, l’organisation caritative Worldwide Breast Cancer espère apprendre aux femmes du monde entier à reconnaître les signes d’alerte. Une campagne de sensibilisation qui a déjà été partagée plus de 32 000 fois sur Facebook.

Si la palpation d’une boule ou d’une grosseur dans un sein est le signe le plus connu, il existe en réalité une douzaine de manifestations indiquant qu’une tumeur se développe, indique l’association. Chez certaines femmes, des modifications de la peau et du mamelon peuvent, en effet, attirer l’attention.


Peau ridée, mamelon rétracté...

Pour présenter tous ces signaux d’alerte, la graphiste américaine et fondatrice de l’association, Corrine Beaumont, a choisi le citron comme allégorie de la poitrine d’une femme. Disposés dans une boîte d’œufs, ces fruits permettent de montrer que la peau peut prendre un effet peau d’orange ou plisser. Certains citrons sont ridés, rougis ou sont déformés et ont perdu de leur galbe naturel. L’un tout rabougri sur lui-même illustre la rétractation du mamelon (pointé vers l’intérieur) tandis qu’à côté de lui, un autre présente un écoulement contenant du sang.

L’association explique que le meilleur moment pour effectuer la recherche de ces signes et l’autopalpation est quelques jours après la fin des menstruations, ou n’importe quand à la ménopause. « Une masse cancéreuse est différente d’une masse normale : elle est souvent d’une consistance dure comme un pépin de citron et est fixée au sein. Elle peut prendre n’importe quelle forme ou taille », précise-t-elle.

 

 

 

Source : Worldwide Breast Cancer ; Légende dans l’ordre : grosseur / échancrure / peau ulcéré / rougeur ou chaleur / fluide étrange contenant du sang ou verdâtre / peau capitonnée / bosse / veine apparente / mamelon rétracté / nouvelle forme ou taille / peau d'orange / tumeur invisible

 

Comment s'autopalper

Dans le même esprit, une association argentine a diffusée en avril dernier une vidéo pour apprendre aux femmes à réaliser l’autopalpation. Mais en raison des règles drastiques qui entourent la nudité sur les réseaux sociaux, elles n’ont pas pu présenter ces gestes sur la poitrine d’une femme. Qu'à cela ne tienne ! Un homme plutôt enrobé s’est prêté au jeu. L’occasion aussi de rappeler que 1 % de tous les cancers du sein affectent les hommes.

En France, quelque 54 000 femmes ont été diagnostiquées pour un cancer du sein en 2015, et environ 12 000 femmes en sont mortes. Grâce à l’amélioriation du dépistage et des traitement, près de 9 patientes sur 10 sont encore en vie cinq ans après le diagnostic et moins de 8 sur 10, dix ans plus tard.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité