Publicité

QUESTION D'ACTU

A haute dose

Seniors : moins d'infections respiratoires avec de la vitamine D

La prise de vitamine D à haute dose une fois par mois permettrait de réduire de 40 % les infections respiratoires aigües, notamment la pneumonie.

Seniors : moins d'infections respiratoires avec de la vitamine D thodonal/epictura

  • Publié 03.12.2016 à 01h06
  • |
  • |
  • |
  • |


La vitamine D a de nombreuses vertus. Efficace dans la prévention de la maladie d’Alzheimer, des maladies cardiovasculaires ou encore l’ostéoporose, elle présenterait également des bienfaits contre les infections respiratoires aigües chez les seniors. A en croire une étude publiée dans le Journal of the American Geriatrics Society, une supplémentation à haute dose une fois par mois permettrait d’éviter 40 % de ces infections chez les personnes âgées.

« La vitamine D peut améliorer la capacité du système immunitaire à combattre les infections car elle stimule la première ligne des défenses immunitaires », explique le Pr Adit Ginde, professeur de médecine d’urgence à l’école de médecine de l’université du Colorado (Etats-Unis). Une immunité loin d’être en forme chez les personnes âgées, notamment les résidents des maisons de retraite, ce qui les rend vulnérable aux pneumonies, bronchite et grippe.


Risque de chute accru

Pour vérifier l’efficacité de la vitamine D, les chercheurs américains ont suivi pendant plus d’un an 107 seniors âgés en moyenne de 84 ans et vivant en institution. Parmi eux, 55 ont reçu une ampoule de vitamine D de 100 000 UI chaque mois, équivalent à une dose quotidienne comprise entre 3 300 et 4300 UI chaque jour. L’autre moitié des seniors ont reçu une posologie plus faible comprise entre 400 et 1000 UI tous les jours.

A l’issue du suivi, les scientifiques ont observé que les seniors ayant reçu les doses les plus fortes ont vu leur risque d’infection respiratoire divisé par deux. Seul bémol : ils ont aussi vu leur risque de chute doubler. Au contraire, les chutes étaient moins nombreuses chez les volontaires ayant reçu une dose plus faible. Un effet secondaire que n’expliquent pas encore les chercheurs mais qui avait déjà été mis en évidence lors d’essais cliniques précédents.

Ces travaux présentent également des bénéfices de la vitamine D contre les exacerbations de la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), une maladie pulmonaire chronique. Les patients atteints de cette pathologie ont notamment moins souffert d’emphysème.


Un traitement prometteur

« C’est une découverte qui pourrait sauver des vies », s’enthousiasme le responsable des travaux. L’arsenal thérapeutique contre les infections respiratoires aigües est limité, en particulier depuis l’essor des pathologies virales contre lesquels les antibiotiques sont inefficaces. La vitamine D semble pouvoir prévenir ces infections ».

Le médecin urgentiste reconnaît toutefois que des travaux supplémentaires seront nécessaires pour confirmer ces bienfaits de la vitamine D. « Mais si nos résultats sont confirmés par de larges essais cliniques, alors la vitamine D, idéalement prise quotidiennement pour minimiser les risques de chutes, peut avoir avoir une réelle utilité en santé publique en prévenant les infections respiratoire aiguës chez les seniors admis en établissements de soins de longue durée », conclut-il.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité