Publicité

QUESTION D'ACTU

Démence

Alzheimer : une carence en vitamine D augmente le risque

On sait qu’elle aide à lutter contre la maladie d’Alzheimer. A l’inverse, une carence en vitamine D double le risque de la développer, selon une récente étude.

Alzheimer : une carence en vitamine D augmente le risque Jon Santa Cruz / Rex Fe/REX/SIPA

  • Publié 07.08.2014 à 17h10
  • |
  • |
  • |
  • |


La vitamine D est liée à la maladie d’Alzheimer, on le suspectait déjà. Il est désormais démontré qu’elle influence le développement d’une démence de manière plus générale. Selon une étude, parue dans la revue Neurology ce 6 août, une carence augmente le risque de démence et d’Alzheimer.

 

Pendant 6 ans, plus de 1 650 personnes âgées de 65 ans ont été suivies. Au début de l’étude, l’équipe a relevé leur taux de vitamine D dans le sang. Par rapport à une personne présentant des niveaux normaux, les participants avec une carence voyaient leur risque de souffrir de démence grimper de 53 %, et de 70 % pour Alzheimer. Chez les personnes avec une carence sévère (moins de 25 nanomoles par litre de sang), le risque était doublé.

 

Eliminer les plaques amyloïdes

« Nous nous attendions à trouver un lien entre de faibles niveaux de vitamine D et le risque de démence ou d’Alzheimer, mais (…) nous avons en fait trouvé une association deux fois plus forte qu’attendu », souligne le Dr David Llewellyn, qui a mené l’étude. D'autres recherches seront nécessaires pour déterminer si l’apport alimentaire, principalement via les poissons gras, ou en compléments, de vitamine D permet de protéger de la démence, ou au moins de la retarder.

 

Ce qui est certain, c’est que cette vitamine aide le cerveau à éliminer les plaques amyloïdes, qui sont responsables du déclin cognitif. Mais le dosage optimal pour obtenir une protection contre les maladies entraînant une démence est encore inconnu. La meilleure solution reste d'adopter une hygiène de vie saine, ce qui inclut une alimentation variée. De nombreux produits apportent de la vitamine D, en plus de la lumière du soleil qui aide à la synthétiser. Il s'agit principalement de poissons et huiles de poissons gras, mais aussi d'aliments plus ragoûtants comme le chocolat noir, le beurre, les fromages à pâte cuite ou encore le jaune d'œuf – cuit ou cru.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité