Publicité

QUESTION D'ACTU

Acides gras oméga-3

Alzheimer : l'huile de poisson aide à protéger le cerveau

Un cerveau plus large et en meilleure santé. Les omégas-3 présents dans l'huile de poisson protègent le cerveau et pourrait s'avérer utile en prévention d'Alzheimer.

Alzheimer : l'huile de poisson aide à protéger le cerveau ANGOT/SIPA

  • Publié le 21.07.2014 à 12h40
  • |
  • |
  • |
  • |


C’est un fait connu depuis quelques années : le poisson est bon pour la mémoire. Une étude menée par l’hôpital de Rhode Island, parue dans Alzheimer's and Dementia, vient confirmer ce fait. Elle ajoute même que les omégas-3 contenus dans l’huile de poisson pourraient être un moyen efficace de protéger le cerveau des séniors contre la maladie d’Alzheimer.

 

Un cerveau plus large
Les recherches ont été effectuées sur 229 séniors qui n'avaient pas de troubles cognitifs, 397 avec un trouble cognitif léger et 193 atteints de la maladie d'Alzheimer. Parmi les patients sans troubles cognitifs, 117 prenaient régulièrement des compléments alimentaires à base d’huile de poisson. Pendant trois ans, les participants ont passé des IRM et des tests neuropsychologiques tous les six mois. 

 

Les IRM ont révélé que les consommateurs d'huile de poisson ont un cerveau plus large et en meilleur état que les autres patients. Les chercheurs ont observé un déclin cognitif moins marqué chez ces participants, ainsi qu'une moindre atrophie cérébrale dans les zones neurologiques clé. « Un cerveau large est un signe de bonne santé tandis qu’un cerveau rétréci augmente les risques de développer la maladie d’Azheimer », souligne l’étude. « Ces résultats mériteraient que l’on mène des recherches plus approfondies sur les possibles effets à long terme de la supplémentation en huile de poisson sur les marqueurs importants du déclin cognitif », estime le Dr Lori Daiello, principal auteur de l’étude.

 

Des huiles de poisson gras efficaces
Les acides gras essentiels oméga-3 se trouvent principalement dans les poissons gras comme le hareng, le saumon, les sardines ou encore les anchois. Ils sont connus pour prévenir les problèmes cardiovasculaires, mais aussi la dépression et les troubles de l’humeur. Ces huiles pourraient se révéler efficaces pour protéger le cerveau des séniors contre la maladie d’Alzheimer, mais aussi pour renforcer la mémoire de personnes plus jeunes, selon une autre étude parue dans la revue American Journal of Clinical Nutrition l'année dernière.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité