Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage international

Vaccination : pourquoi les Français sont si méfiants

La France arrive en tête des pays qui se méfient de la vaccination. 41 % des personnes interrogées mettent en cause sa sécurité.

Vaccination : pourquoi les Français sont si méfiants baburkina/epictura

  • Publié 10.09.2016 à 06h11
  • |
  • |
  • |
  • |


Voilà une étude qui ne devrait pas arranger la réputation des Français sur la scène internationale. Notre pays est champion du monde de la méfiance. Une affirmation qui s’applique au moins au domaine de la vaccination. En effet, un grand sondage a été mené par le Vaccine Confidence Project – de la London School of Hygiene & Tropical Medicine (Royaume-Uni). Parus dans la revue en ligne Ebiomedicine, les résultats montrent que la défiance est loin d’être générale. Mais certains pays se montrent plus sceptiques à l’égard de ce geste préventif.

Des scandales sanitaires

Pas moins de 66 000 personnes ont été interrogées dans 67 Etats, dont la France. Dans l’ensemble, les chiffres se montrent plutôt rassurants. Les sondés s’expriment plutôt en faveur de la vaccination : seuls 12 % remettent en cause sa sécurité.
Mais les pays du continent européen se montrent bien plus circonspects. Parmi les dix pays les moins confiants, sept se situent dans cette région (1). La France figure en première position, avec 41 % de personnes interrogées qui affirment que les vaccins ne sont pas sûrs. Un taux largement supérieur à la plupart des autres patries.

Dans ce contexte national, les chercheurs avancent deux pistes d’explication : plusieurs controverses ont agité le pays depuis deux décennies. La vaccination nationale contre l’hépatite B et la campagne ratée en faveur du vaccin contre les papillomavirus ont largement contribué à diffuser un esprit critique. Les hésitations des médecins généralistes eux-mêmes n’ont pas aidé.


Mais la France est loin d’être isolée. La Bosnie-Herzégovine se montre presque aussi critique à l’égard de la sécurité des produits vaccinaux, aux côtés de la Russie.

La part de sondés méfiants à l'égard de la sécurité des vaccins (Source : Ebiomedicine)

Des épidémies ressurgissent

12 % de remise en cause, c’est faible. Mais même à cette échelle, les conséquences s’observent. Les chercheurs rappellent que plusieurs épidémies de rougeole ont ressurgi aux Etats-Unis, en Europe ou encore en Afrique, à cause du refus de vacciner les enfants. Certains programmes humanitaires ont aussi été repoussés.

Une bonne nouvelle ressort cependant : même dans les pays les plus méfiants, la vaccination est perçue comme utile. En France, Japon, Iran et Mongolie, ce sentiment dépasse les craintes sur la sécurité des produits. Un phénomène qui compense la défiance au moment de s’immuniser.


Pour le Dr Heidi Larson, qui a dirigé ces travaux, de tels détails sont importants. D’abord parce qu’ils permettent d’identifier rapidement les pays les moins confiants, et d’agir en conséquence. Ensuite, il est crucial de comprendre les raisons de la méfiance. « Dans un monde où Internet est synonyme de croyances et où les inquiétudes à l’égard des vaccins peuvent être partagées en quelques instants, nous ne devrions pas sous-estimer l’impact sur les autres pays du monde », souligne-t-elle. De fait, les ligues anti-vaccinales sont très actives sur le web et les réponses sont encore trop rares.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

La religion exonérée

Le plus souvent, ce manque de confiance est le résultat de motivations locales. Un phénomène qui explique en grande partie les fortes variations entre pays voisins. Les sondeurs ont tout de même interrogé les volontaires sur l’impact de leurs croyances sur la perception des vaccins. Il en ressort que les fidèles de l’Eglise catholique font davantage confiance à ces produits médicaux.

Mais aucune religion n’affecte, à un niveau institutionnel, l’attitude à l’égard des vaccins. « Le fondamentalisme religieux est cité comme facteur principal du refus de la vaccination contre la polio en Afghanistan, au Nigéria et au Pakistan », admettent les auteurs. Ils citent en contre-exemple la situation de l’Arabie saoudite, autre pays fortement musulman, où seuls 2 % de la population se méfient.

 

(1) Pays européens les plus méfiants à l’égard de la sécurité des vaccins : France, Bosnie-Herzégovine, Russie, Ukraine, Grèce, Slovénie. L’Arménie s’ajoute à cette liste, elle est considérée comme européenne par les auteurs de cette étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité