Publicité

QUESTION D'ACTU

La France exposée

Ambroisie : 77 millions d'Européens touchés en 2050

Le nombre d’Européens allergiques à l’ambroisie devrait passer de 33 millions aujourd'hui à 77 millions en 2050. La faute notamment au réchauffement climatique.

Ambroisie : 77 millions d'Européens touchés en 2050 Olybrius/Wikimedia commons

  • Publié 27.08.2016 à 16h24
  • |
  • |
  • |
  • |


En Europe, 33 millions de personnes sont touchées par une allergie à l’ambroisie. Ses pollens sévissent en ce moment, alors qu’une alerte de niveau 5 est en cours dans deux départements français du sud-est de la France.

Cette mauvaise herbe provenant d’Amérique du Nord a contaminé le Vieux continent est très allergisante. Rhinites, conjonctivites, voire même crises d’asthme: la fin de l’été est souvent un défi pour les personnes les plus sensibles.

Malheureusement, leur nombre devrait augmenter dans les années à venir, estiment des chercheurs de l’université d’East Anglia (Royaume-Uni). Il pourrait atteindre 77 millions d’ici 2050, expliquent-ils dans la revue scientifique Environmental Health Perspectives.

La France menacée

« Le problème risque de prendre de l’ampleur dans des pays qui font déjà face à l’ambroisie, comme la Hongrie ou les pays des Balkans, explique le Dr Lake du département des sciences environnementales de l’université d’East Anglia, responsable de l’étude. Mais la plus grande augmentation en proportion concernera la France, la Pologne et l’Allemagne. »

La faute au réchauffement climatique, qui permet à la plante de gagner chaque année un peu de terrain vers des régions plus septentrionales, mais pas seulement. Un tiers de la propagation serait simplement dû à l’expansion naturelle de l’ambroisie, qui conquiert de nouveaux écosystèmes.

Plan de bataille

La lutte contre la plante, l’arrachage, aura donc une influence sur la vitesse à laquelle elle va se développer. D’après les calculs des chercheurs, si des mesures efficaces sont prises, l’augmentation du nombre de personnes touchées pourrait être limitée à 52 millions de personnes. En revanche, dans le pire scénario, la passivité pourrait faire grimper ce nombre à 107 millions, soit un Européen sur cinq !

« Une concentration supérieure en pollens d’ambroisie et une saison d’exposition plus longue risquent de faire augmenter la sévérité des symptômes, ajoute le Dr Lake. En France et dans le nord-ouest de l’Italie, ils pourraient faire leur apparition plus tôt dans la saison, dès mi-juillet, et persister jusqu’à mi-octobre. »

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité