Publicité

QUESTION D'ACTU

Golfe du Mexique

Zika : l’épidémie menace plusieurs Etats américains

Le Sud des Etats-Unis devrait connaître des cas autochtones de virus Zika. Les Etats du Golfe du Mexique sont aussi à risque de transmission locale, selon les autorités sanitaires.

Zika : l’épidémie menace plusieurs Etats américains SIPANY/SIPA

  • Publié 22.08.2016 à 11h27
  • |
  • |
  • |
  • |


Après la Floride, le virus Zika menace d’autres Etats américains. Cinq cas autochtones ont été confirmés autour de Miami Beach ce 20 août. L’évolution ne devrait pas s’arrêter là : les habitants qui vivent sur les rives du Golfe du Mexique sont également exposés. Anthony Fauci, directeur de l’Institut national de la Santé (NIH) l’a confirmé à la chaîne ABC News.

Louisiane et Texas

Avec 2 000 cas recensés sur son sol, le territoire américain résiste pour le moment à l’arrivée du virus Zika. Mais les zones infectées sont proches, et une inondation majeure a favorisé l’implantation des moustiques vecteurs. Dans deux espaces du comté de Dade-Miami, une contamination autochtone a été confirmée. Ce sont désormais 36 cas qui sont dénombrés en Floride.

Cette circulation active va probablement s’étendre aux Etats limitrophes. « Il ne serait pas surprenant d’observer des cas supplémentaires dans les autres Etats du Golfe », affirme Anthony Fauci – citant la Louisiane et le Texas en exemple.

Recommandations de voyage élargies

L’épidémie est une menace bien réelle, mais elle reste modérée. Le NIH estime que l’ampleur des zones touchées sera limitée dans l’espace et dans le temps. Un à deux ans suffiront pour se débarrasser du virus. Un plan d’action a été mis en place de manière préventive dans les zones à risque. Il a pour objectif de limiter l’installation des moustiques porteurs du virus. Des mesures supplémentaires ne sont pas nécessaires, pour Anthony Fauci.

Les autorités sanitaires ont tout de même élargi leurs recommandations de voyage. Les femmes enceintes sont invitées à ne pas se rendre dans le comté de Dade-Miami.
Limiter ce type de contamination est crucial : Zika est à l’origine de malformations congénitales du fœtus – comme la microcéphalie. Les adultes pourraient aussi être exposés à des risques neurologiques, même si cette piste est à confirmer.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité