Publicité

QUESTION D'ACTU

535 personnes infectées

Zika : le nombre de cas augmente en Métropole

Alors que le nombre de personnes infectées par le virus Zika augmente en métropole, l'accalmie se dessine en Martinique, Guadeloupe et Guyane. 

Zika : le nombre de cas augmente en Métropole taciophilip/epictura

  • Publié 28.06.2016 à 15h27
  • |
  • |
  • |
  • |


L’arrivée de Zika en métropole se poursuit lentement, mais sûrement. Au 23 juin, l’infection par ce virus a été confirmée chez 535 personnes revenant de régions touchées par l’épidémie, dont 11 femmes enceintes et 3 cas de complications neurologiques. Le dernier point épidémiologique ajoute que 6 cas de transmission sexuelle ont également été rapportés.

Pour la grande majorité, les malades métropolitains ont été infectés par un moustique lors d’un voyage dans les départements français d’Amérique touchés par l’épidémie depuis décembre 2015. Et si au départ, la flambée a inquiété les autorités, il semblerait que la circulation du virus « marque le pas » dans les Antilles et Guyane.


Plus de 46 000 cas aux Antilles

En Martinique, après une diminution du nombre de cas depuis 5 semaines, l’épidémie se stabilise, selon le dernier point de l’Institut de veille sanitaire (InVS). Depuis décembre 2015, 31 000 Martiniquais auraient été infectés, dont 363 femmes enceintes ainsi que 23 cas de syndrome de Guillain-Barré et 3 autres formes neurologiques. En outre, 2 microcéphalies et 4 malformations neurologiques fœtales ont été détectées.

Du côté de la Guadeloupe, une accalmie semble là aussi se dessiner. Au cours de la 3e semaine de juin, environ 2 270 personnes ont consulté un médecin de ville pour des symptômes évocateurs de Zika (éruption cutanée avec ou sans fièvre, douleurs articulaires, conjonctivite…) contre 2 750 la semaine précédente. Au total, 15 220 Guadeloupéens auraient été infectés depuis décembre 2015, dont 128 femmes enceintes, 7 cas de syndrome de Guillain-Barré (6 cas sont encore en cours d’investigation) et 5 autres formes de complications neurologiques. Aucun cas de microcéphalie ou malformation congénitale n’a pour le moment été signalé.

 


Premier cas de microcéphalie en Guyane

En revanche, la Guyane a repéré son premier cas de microcéphalie alors que 642 femmes enceintes ont été diagnostiquées. Depuis l’émergence du virus, 5 personnes ont développé un syndrome de Guillain-Barré ou une autre forme neurologique. Dans ce département situé sur le continent américain, 8 070 personnes ont été infectées.

Enfin, les îles paradisiaques de Saint Barthélémy et Saint Martin sont également victimes de cette épidémie de Zika. D’abord arrivée à Saint Martin, Zika a infecté 985 personnes dont 9 femmes enceintes, avant de se propager à Saint Barthélémy et contaminer 103 insulaires.

Il n’existe ni vaccin ni traitement pour se protéger contre le virus Zika. S’attaquer aux moustiques est donc la seule solution efficace pour enrayer l’épidémie. Les autorités françaises recommandent aux femmes enceintes qui vivent dans les zones à risques de reporter leur projet de grossesse. Pour celles qui souhaitent se rendre dans ces régions, le report du voyage est vivement conseillé.

Si cela est impossible, les voyageurs sont invités à porter des vêtements longs et à utiliser des anti-moustiques. Des mesures qu’il faut continuer à prendre les semaines suivant le retour en métropole car le risque de transmission du virus par le moustique tigre est réel.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité