Publicité

QUESTION D'ACTU

Après l'incident de Villeneuve

Gironde : 160 écoles exposées aux pesticides

Le quotidien Sud Ouest publie une carte des communes dont les écoles sont directement exposées aux pesticides, d’après des données préfectorales.

Gironde : 160 écoles exposées aux pesticides Crédit : 5pix/PayMona

  • Publié 11.04.2016 à 11h36
  • |
  • |
  • |
  • |


Au lendemain de l’incident de Villeneuve, où 23 élèves et leur institutrice ont été intoxiqués par des produits phytosanitaires pulvérisés aux abords de l’école, elle-même située au milieu des vignes, les autorités ont enfin décidé d’agir. Sous la pression du gouvernement, la préfecture de Gironde a adopté un texte en juin 2014 imposant aux agriculteurs de ne pas épandre de pesticides à moins de 50 mètres d’une école.

Pour mettre en application cet arrêté préfectoral, les acteurs locaux ont dû dresser une liste de « sites sensibles » - à savoir, des écoles situées à moins de 50 mètres d’une parcelle de vignes ou d’arbres fruitiers, et exposées aux pesticides viticoles et arboricoles. Le quotidien Sud Ouest s’est procuré cette liste, établie par la Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (Draaf), et en a tiré une carte interactive.

Les crèches exposées

Au total, 160 établissements de 128 communes girondines sont concernés par le texte. Le journal indique qu’une nouvelle carte est en cours d'élaboration, comprenant cette fois les crèches et les établissements de santé. Le document devrait être disponible avant la campagne de traitements viticoles de printemps. Quelques 300 établissements semblent concernés.

Bien que les efforts à réaliser restent immenses pour protéger les populations des pesticides, l’incident de Villeneuve a de fait provoqué une prise de conscience, à l’échelle régionale et nationale. Un amendement à la loi d'avenir pour l'agriculture a été adopté en octobre 2014, sur le modèle de l’arrêté de Gironde.

Le texte interdit les pulvérisations de pesticides à proximité des lieux recevant des enfants (écoles, parcs, crèches, centres de loisirs) et des personnes vulnérables (EHPAD, hôpitaux…). Par ailleurs, il impose aux constructeurs d’installer à ses frais des protections physiques si son terrain jouxte une parcelle agricole.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité