Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude sur 300 personnes

Faire du sport ne suffit pas pour dépenser ses calories

Au-delà d'un certain niveau d'activité physique, l'organisme cesse d'augmenter ses dépenses d'énergie. Il s'adapte afin d'économiser ses réserves.

Faire du sport ne suffit pas pour dépenser ses calories WIDMANN PETER/TPH/SIPA

  • Publié 29.01.2016 à 19h01
  • |
  • |
  • |
  • |


Le corps s’adapte, pas toujours pour le meilleur. Après plusieurs mois d’activité physique régulière, de nombreux individus constatent qu’ils ont atteint un palier. Dès ce moment, la perte de poids est plus difficile. Parfois, une prise de masse corporelle peut survenir. Une étude parue dans Current Biology apporte une piste d’explication à ce phénomène.

200 calories, pas plus

300 hommes et femmes ont pris part à ces recherches en portant des accéléromètres au quotidien. Cet objet a permis de mesurer leur niveau d’activité physique au quotidien et sur une semaine. Pour plus de représentativité, les chercheurs ont choisi des populations variées : Ghana, Afrique du Sud, Seychelles, Jamaïque et Etats-Unis. L’analyse des données révèle un phénomène intéressant mais paradoxal à première vue.

Par rapport aux personnes sédentaires, les adeptes de l’activité physique à une fréquence modérée dépensent 200 calories de plus par jour. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, ce bénéfice ne va pas plus loin. Le groupe le plus actif ne brûle pas plus d’énergie au quotidien. C’est ce que les chercheurs appellent le phénomène de plateau.

Manger, bouger

En fait, l’organisme développerait des mécanismes d’adaptation au-delà d’un certain niveau d’activité physique. Il ferait en sorte de ne pas utiliser plus de calories, même alors que l’exercice s’intensifie. Aux yeux des auteurs, la conclusion est simple : faire du sport ne suffit pas. Cette démarche doit s’accompagner d’une amélioration de l’hygiène alimentaire.

« L’exercice est vraiment important pour la santé. C’est la première chose que je mentionne à ceux qui m’interrogent sur les implications de cette publication. Les preuves en faveur de l’exercice physique pour rester en bonne santé physique et mentale sont nombreuses, et cette étude ne les remet pas en cause, souligne Herman Pontzer, principal auteur. Nos travaux ajoutent qu’il faut aussi se concentrer sur l’alimentation, particulièrement sur la gestion du poids et la prévention d’une prise de poids. » Comme le précise le slogan du Programme National Nutrition Santé (PNNS) : manger, bouger.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité