Publicité

QUESTION D'ACTU

Université de St-Etienne-Lyon

Activité physique : une pratique modérée donne aussi des bénéfices

Selon une étude française, l'exercice, même modéré, apporte des bénéfices pour la santé. Les activités conseillées sont la marche rapide, le vélo, la natation ou encore la gymnastique.

Activité physique : une pratique modérée donne aussi des bénéfices LYDIE/SIPA

  • Publié 23.08.2015 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Afin d'améliorer leur endurance cardio-respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le risque de maladies non transmissibles et de dépression, les adultes âgés de 18 à 64 ans doivent avoir une activité physique. D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), elles devraient pratiquer au moins, au cours de la semaine, 150 minutes d’activité d’endurance d’intensité modérée ou au moins 75 minutes d’activité d’endurance d’intensité soutenue, ou une combinaison équivalente d’activité d’intensité modérée et soutenue.
Mais pour ceux qui ont du mal à suivre ces recommandations, bonne nouvelle, l'exercice, même modéré, apporte déjà des bénéfices pour la santé.

 

15 minutes de sport par jour 

D'après une étude menée à l'Université de St-Etienne-Lyon, relayée par le site santélog, 15 minutes d’exercice physique par jour seraient déjà bénéfiques à tout âge. Pour parvenir à cette conclusion, ces scientifiques ont analysé les données d'une cohorte française (PROOF) composée de plus de 1 000 sujets âgés de 65 ans en 2001 et suivis durant plus de 13 ans.
Les résultats qu'ils rapportent confirment un lien "négatif" entre le niveau d'activité physique et le risque de décès toutes causes confondues. Conclusion, chez les personnes âgées, quelle que soit la quantité ou l’intensité de l’exercice pratiqué, on réduit le risque de mortalité. 
Plus en détail, les chercheurs indiquent que le risque de décès serait diminué de 57 % chez les participants dont le niveau d'activité était conforme aux recommandations de l'OMS.
Plus intéressant encore, ce même taux serait également réduit de 51 % avec une activité réelle mais bien plus modérée. Enfin, l’étude montre que le démarrage même à un âge avancé ou la reprise d’une activité physique pendant la retraite réduit le risque de décès des deux tiers.

 

Marche rapide, vélo, natation, et gym au menu

Vous l'avez compris, la recommandation des auteurs, pour que les personnes âgées restent en bonne santé, est plus « abordable » que celle envisagée par l'OMS, soit un minimum de 15 minutes d'activité physique, 5 fois par semaine. Les activités qu'ils conseillent sont la marche rapide, le vélo, la natation ou la gymnastique, associées bien évidemment aux activités de la vie quotidienne.
Et, pour enfoncer le clou, le site santélog rappelle les résultats d'une étude menée récemment sur plus de 250 000 participants, âgés de 50 à 71 ans. Celle-ci avait conclu que moins d'une heure d'activité physique modérée par semaine ou 20 minutes ou plus d'activité physique vigoureuse au moins une fois par semaine étaient déjà associées à une réduction du risque de mortalité toutes causes confondues de 15 % et 23 %, respectivement.
Enfin, une autre méta-analyse a estimé à 19 % la réduction du risque de mortalité chez les personnes qui marchent un peu plus d’1 heure par semaine.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité