Publicité

QUESTION D'ACTU

60 secondes pour convaincre

ARS Bretagne : un "Généraliste dating" pour séduire les médecins

Venez rencontrer les professionnels de santé libéraux, c'est le mot d'ordre d'une opération inédite organisée par l'ARS Bretagne. Un "Généraliste dating" en 60 secondes chrono.

ARS Bretagne :  un \ Capture d'écran : page Facebook de l'ARS Bretagne

  • Publié 15.06.2015 à 17h07
  • |
  • |
  • |
  • |


Samedi 13 juin de 10 h à 14 h, l'Agence Régionale de Santé Bretagne a proposé aux Bretons un concept d'un nouveau genre, le « Généraliste dating ». Cet évènement visant à recruter de nouveaux professionnels de santé libéraux avait pour slogan : « 60 secondes pour convaincre ». 

 

24 vidéos concurrentes 

La manifestation a débuté par la diffusion d’un film regroupant 24 vidéos réalisées par des professionnels de santé déjà installés. Ces clips étaient destinées à présenter et valoriser leurs pratiques et leurs exercices sur des territoires moins proches de la couronne rennaise.
Stagiaires, remplaçants, futurs collaborateurs ou encore associés en médecine générale... ont donc tenté de convaincre des confrères afin qu'ils viennent travailler avec eux.

Les représentants de pays (ARS, URPS, assurance maladie, etc…) ont ensuite répondu à des questions sur le territoire, les stages, les remplacements, l’installation. Au final, ce sont pas moins de 150 professionnels de santé qui étaient présents, prêts à donner des informations aux futurs médecins et remplaçants venus pour l'occasion.
Contactée par Pourquoidocteur, Sémiya Thouir, référente installation à l'ARS Bretagne, raconte ce premier « Généraliste dating ». « L'opération a très bien marché. L'ambiance était bonne. Il y a eu une émulation entre les professionnels de santé. Avec leurs petites vidéos personnalisées, certains médecins ont même joué le jeu de la concurrence en tentant de rendre le plus séduisant possible leur exercice. Ceux qui ont le plus plu ont même enregistré 9 prises de contact », nous rapporte-t-elle.

 

Un bilan des installations dans 4-5 mois

Cette référente de l'ARS indique enfin que certains participants qui avaient pour critère principal la proximité avec Rennes ont changé d'avis en voyant la vidéo d'un site. « Maintenant, ils ont indiqué qu'ils allaient privilégier plutôt une pratique ou une dynamique d'équipe. »

L'ARS Bretagne va faire un bilan dans quelques mois (4-5) de ce premier « Généraliste dating », « le temps de recontacter les professionels de santé et voir s'ils se sont installés chez nous ou s'ils sont venus faire des remplaçements dans les territoires plus éloignés de la couronne rennaise », conclut Sémiya Thouir.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité