Publicité

QUESTION D'ACTU

Grossesse

L'allaitement aide à réduire le tabagisme

Chez les femmes qui ont continué à fumer pendant leur grossesse, l'allaitement permettrait de diminuer la consommation de tabac après l'accouchement. 

L'allaitement aide à réduire le tabagisme GILE/SIPA

  • Publié 21.04.2015 à 10h48
  • |
  • Mise à jour le 23.04.2015 à 06h25
  • |
  • |
  • |


La grossesse est souvent un moment propice pour arrêter la cigarette. Bien qu’une majorité des mères recommencent à fumer après l’accouchement, il semblerait que l’allaitement limite la récidive. Ce sont les conclusions d’une étude américaine publiée ce jeudi dans Nicotine & Tobacco Research.

Consommation plus importante

Les chercheurs de l’Université de Buffalo ont suivi 168 femmes de la fin de leur grossesse jusqu’à 9 mois post-partum. Toutes fumaient durant leur grossesse, certaines ayant tout de même réussi à réduire leur consommation de cigarettes. Toutes ont continué à fumer après la fin de l'étude, et avec pour certaines un tabagisme encore plus élevé qu'avant leur grossesse.

Toutefois, les scientifiques ont noté que les mères qui allaitaient leurs enfants pendant au moins 90 jours fumaient moins que les femmes ayant allaité sur un temps plus court, ou que celles qui n’avaient pas donné le sein.

Informer les futures mères

Pour s’assurer que l’allaitement était le facteur associé au tabagisme, les scientifiques ont cherché à savoir si les femmes consommaient d’autres substances que la nicotine. Ils ont également analysé la consommation de leurs partenaires. D’après leurs résultats, l’allaitement est bien le seul facteur ayant un impact sur le tabagisme.

« L'allaitement apparaît comme un facteur qui protège contre une augmentation de la consommation de cigarettes après l'accouchement. Pour une efficacité optimale, les professionnels de santé doivent informer les femmes sur l'allaitement. Soutenir les mères allaitantes pendant les trois premiers mois qui suivent l’accouchement pourrait avoir des effets bénéfiques sur le long terme », affirme Shannon Shisler de l’université de Buffalo.

En France, les futures mères qui désirent être accompagnées peuvent être suivies par des tabacologues ou des soignants formés en tabacologie. Le site tabac-info-service.fr permet de trouver des professionnels mais également des conseils permettant de démêler le vrai du faux sur la cigarette. 

 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité