Publicité

QUESTION D'ACTU

Père âgé, enfants pantouflards


  • Publié 02.07.2012 à 06h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'âge du père au moment de la naissance aurait une importance sur le risque d'être trop sédentaire…
Des chercheurs britanniques se sont intéressés de très près à l’activité physique d’un millier d’enfants âgés de 8 à 10 ans, et ils se sont aperçus que la grande majorité d’entre eux avaient déjà un mode de vie trop sédentaire. Entre le lever du lit et le moment du coucher, 80% de leur temps est consacré à des activités complètement sédentaires. Autrement dit, ils sont plus souvent assis dans le canapé ou sur une chaise qu’en train faire du vélo, jouer au ballon ou sauter à la corde...

Tu ne seras pas un obèse mon fils, ou ma fille, si tu résistes à la tentation du canapé… C’est ce que vous voulez dire ?
Oui, car on connaît l’impact de la sédentarité sur la santé, notamment en matière d’obésité. Mais il ne faut pas se contenter de donner des conseils, il faut prendre en compte les facteurs de risque qui expliquent cette sédentarité. Et dans cette étude, les chercheurs ont déterminé que l’âge du père à la naissance avait une influence sur le comportement de l’enfant plus tard. Ils ont trouvé que plus le père était âgé, plus il y avait de probabilité pour que l’enfant ait un comportement très sédentaire.

Et, ces chercheurs n’ont pas identifié d’autres facteurs de risque ?
Si, d’après cette étude, le sexe de l’enfant a son importance : manifestement à cet âge, les filles sont plus sédentaires que les garçons. Autre facteur de risque : le surpoids… Un enfant déjà en surpoids aura tendance à être moins actif qu’un autre. Ils ont aussi passé en revue le fait que l’enfant ait été allaité ou non, le niveau socio-économique des parents ou le fait qu’ils possèdent une voiture… Mais au final, c’est bien l’âge du père à la naissance de l’enfant qui arrivait en tête de tous ces facteurs de risque de sédentarité.

Voilà une information qui va déculpabiliser les mamans… Et, si on suit bien les résultats de cette étude, il faut donc conseiller aux hommes d’avoir des enfants pas trop tard…
Peut-être,  mais les auteurs de l’étude semblent plutôt conseiller aux pères de montrer l’exemple et de pratiquer une activité physique. Cela a une grande influence. Ainsi, une étude américaine qui s'est penchée sur l'alimentation et l'activité physique des parents et leurs enfants sur une période de deux ans a révélé que l'indice de masse corporelle d'une fille est déterminé par le régime alimentaire de son père et son goût de l'activité physique… Mais attention, on n’est pas obligé de les forcer à jouer au foot, ou à pratiquer un sport de combat, l’essentiel est de bouger, peut-être les accompagner à l’école à pied plutôt qu’en voiture…

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité