>
Les Symptômes
>
Problèmes de peau chez les enfants : l’éruption cutanée pose le diagnostic

Problèmes de peau chez les enfants : l’éruption cutanée pose le diagnostic

Publié le 02.11.2016
Mots-clés :
Problèmes de peau chez les enfants : l’éruption cutanée pose le diagnostic
©123RF-Oliver Peters

Les problèmes de peau, ou dermatoses, sont fréquents chez l’enfant, mais sont le plus souvent bénins. L’examen soigneux des lésions élémentaires de la peau (papules, vésicules, nodules...) permet le plus souvent au médecin traitant, au pédiatre ou au dermatologue de faire le diagnostic.

Problèmes de peau chez les enfants : COMPRENDRE

Des mots pour les maux
Un problème de peau est appelé « dermatose » par les médecins.
Une « éruption cutanée » correspond à l'apparition plus ou moins rapide sur la peau de « lésions cutanées » : boutons, taches…
Il y a différents types de dermatoses en fonction de l’aspect des lésions de la peau : éruption morbiliforme ou roséoliforme, bulles, croûtes…

A quoi correspond un problème de peau chez l’enfant ?

La peau est un organe complexe qui assure en premier une fonction physiologique de barrière : chez le nourrisson et le nouveau-né, dont la couche superficielle de la peau (« épiderme ») est plus fine, la peau est plus perméable. La peau a également une fonction de thermorégulation. Enfin, il faut savoir que la peau est colonisée dès la naissance par de nombreuses bactéries qui participent à la défense de la peau : c’est la « flore saprophyte ».
Il y existe différents types de dermatoses qui sont secondaires à des infections virales ou bactériennes, à des maladies allergiques ou immunologiques ou de causes inconnues.
Le diagnostic est le plus souvent posé en fonction des circonstances d’apparition et de l’aspect des lésions de la peau (type « d’éruption » de la peau).

Quels sont les signes des problèmes de peau chez l’enfant ?

Différents types de lésions de la peau peuvent apparaître et chaque lésion peut correspondre à un problème particulier de peau chez l’enfant. C’est ce qui fait tout l’intérêt de leur analyse.
• Une rougeur de la peau qui s’efface à la pression du doigt est un « érythème ».
• Un bouton (ou « papule ») est un soulèvement de la peau de petite taille, solide et sans sérosité.
• Une « vésicule » est un soulèvement cutané qui contient un liquide clair et de petite taille de moins de 5 mm de diamètre.
• Une « bulle » est un soulèvement cutané qui contient un liquide clair et d’une taille de plus de 5 mm de diamètre.
• Une « pustule » est un soulèvement de la peau qui contient un liquide trouble.
• Une « croûte » est un agrégat fibreux qui contient les produits de dessiccation de sérosité, de pus et de sang.
• Un « nodule » est une petite lésion arrondie, ferme et palpable, de siège profond.
• Une « ulcération » est une perte de substance.
• Une « kératose » est un épaississement de la couche cornée superficielle de la peau (« peau hyperkératosique »).
• Une « squame » est une petite lamelle de peau « kératosique » qui s’enlève (« desquame »).
• Un « purpura » est un ensemble de petites tâches rouges ou violacées qui ne s’estompent pas quand on appuie dessus.

Quelles sont les causes des problèmes de peau chez l’enfant ?

Chez les enfants, les rougeurs, les démangeaisons et les éruptions cutanées (boutons) ont de nombreuses causes :
• Une sécheresse de la peau le plus souvent, en cas de petite rougeur sans démangeaison ni fièvre.
• Une irritation de la peau comme l’érythème fessier ou les coups de soleil.
• Les piqûres d’insectes : moustiques, aoûtats, poux, puces, prurigo, gale...
• Certaines maladies infectieuses : varicelle, rougeole, rubéole, roséole (exanthème subit), scarlatine, molluscum contagiosum....
• Certaines mycoses : intertrigo, démangeaisons génitales...
• Certaines infestations par des parasites intestinaux : démangeaisons de la région anale par des petits vers (oxyures).
• Les intolérances ou les allergies alimentaires : des plaques rouges apparaissent après que l’enfant a consommé des aliments comme des fraises, du poisson, des crustacés...
• Les allergies de contact au pollen, à certains métaux (surtout le nickel contenu dans certains bijoux et les boutons de pantalon), aux poils d’animaux, à certains produits de toilette, à des jouets en latex...
• Les intolérances médicamenteuses : certains médicaments ont des effets indésirables qui se traduisent par des éruptions cutanées.
L’eczéma atopique ou la dermatose atopique.
• Des maladies immunologiques : syndrome de Kawasaki, purpura thrombopénique.

DIAGNOSTIC >>
Nous les femmes
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit