Publicité

>
Les Symptômes
>
Indigestion : une dyspepsie qui provoque le rejet d’un repas récent

Indigestion : une dyspepsie qui provoque le rejet d’un repas récent

Publié le 24.12.2019
Indigestion : une dyspepsie qui provoque le rejet d’un repas récent
Kerkez/iStock

L’indigestion est un trouble provoqué par un repas que le système digestif n’arrive pas à digérer parce qu’il est trop copieux, trop gras ou trop rapide. C’est en général un problème transitoire et sans gravité qui est soulagé par le rejet de ce repas.

Indigestion : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Lors des lendemains de fête qui déchantent, les Américains disent qu’ils ont mal au cœur, les Anglais qu’ils ont l’estomac à l’envers et les Français qu’ils souffrent d’une « crise de foie ». Les médecins parlent plutôt d’indigestion ou de « dyspepsie ».

Qu'est-ce qu’une indigestion ?

L’indigestion signifie que l’on a du mal à digérer un repas. C’est une sensation de « trop plein » de l’estomac, d’inconfort, voire de douleurs digestives, qui survient surtout lorsque l’on a trop mangé, trop gras ou trop vite. 

L’indigestion se manifeste par des symptômes digestifs peu spécifiques, comme une sensation de plénitude de l’estomac gênante (pesanteur, « trop-plein »), un mal de ventre, un ballonnement, une lourdeur d’estomac, une brûlure d’estomac, un reflux gastrique, des éructations (rôts), des nausées ou des vomissements (qui soulagent).

Elle peut également être accompagnée de migraine, de vertiges et de maux de tête. C’est ce que l’on appelle un « syndrome dyspeptique ».

Quelles sont les causes de l’indigestion ?

Les causes de l’indigestion, en dehors du repas trop copieux, sont variées (médicaments anti-inflammatoires non-stéroïdiens, infection de l’estomac à Helicobacter pylori, grossesse et modifications hormonales, stress, tabagisme…), mais au moins deux tiers des personnes qui en souffrent de façon récurrente n'ont aucune explication évidente à leurs symptômes. 

Lors de la digestion, l'estomac est rempli d’aliments qu’il imprègne d’acide et qu'il brasse, avant de l’évacuer à travers son orifice inférieur, le « pylore », vers l’intestin grêle où va se faire réellement la digestion grâce à la bile qui provient du foie et les sucs digestifs qui proviennent du pancréas. 

A l’origine, il existe probablement un trouble de la motricité de l’estomac avec un ralentissement de la vidange gastrique dans l’intestin (par fermeture du pylore), un défaut de relaxation de l’estomac lors de l’ingestion du repas, voire une hypersensibilité de l’estomac… sans compter que l’estomac est capable d’envoyer des messages au cerveau.

Que se passe-t-il au cours d’une indigestion ?

Après un repas trop important, trop gras ou trop rapide, l’estomac est complètement rempli et ne parvient pas à brasser correctement les aliments, et donc ne peut pas suffisamment les évacuer vers l’intestin grêle : le sphincter du pylore, à la base de l’estomac, reste fermé, ce qui ralentit la vidange gastrique. 

Normalement, l'orifice supérieur de l'estomac est fermé par le sphincter fonctionnel du bas œsophage et empêche le reflux du contenu acide de l’estomac vers l’œsophage. 

En cas d’indigestion, les aliments qui stagnent dans l’estomac, sans pouvoir être digérés, vont à un moment conduire à des reflux gastro-œsophagiens, voire des vomissements, qui sont en même temps, libérateurs. 

La soi-disant « crise de foie » des Français est donc une affaire qui n’a pas beaucoup à voir avec le foie mais qui concerne plutôt tout le mécanisme initial de la digestion, donc surtout l’estomac. 

Avec quoi peut-on confondre une indigestion ?

Une indigestion est le plus souvent liée au fait que l’on a trop mangé, trop gras ou trop vite... Mais des sensations désagréables identiques peuvent être liées au fait que l'on a mangé des aliments toxiques (on parle dans ce cas « d'intoxication alimentaire ») ou que l'on a mangé des aliments infectés (on parle dans ce cas d'infection intestinale ou de « toxi-infection »)

Quelles sont les complications de l’indigestion ?

Les risques de l’indigestion sont modérés, en dehors des vomissements répétés qui peuvent conduire à une déshydratation, une ulcération de la paroi de l’œsophage, voire une déchirure.

QUE FAIRE ? >>

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité