>
Les Symptômes
>
Fièvre de l’enfant : à traiter avant 3 mois ou en cas de mauvaise tolérance
Fièvre de l’enfant : à traiter avant 3 mois ou en cas de mauvaise tolérance
Publié le 06.11.2018
Mots-clés :
Fièvre de l’enfant : à traiter avant 3 mois ou en cas de mauvaise tolérance
©123RF-Kirill Ryzhov

La fièvre est une élévation de la température du corps au-delà de 38°C. C'est une réaction normale de l'organisme pour l'aider à lutter contre une infection. Le plus souvent sans gravité, la fièvre ne nécessite un traitement que lorsqu'elle dépasse 38°5 C chez le nourrisson ou qu'elle est mal supportée.

Fièvre de l’enfant : CAUSES

A quoi est due la fièvre aiguë chez l’enfant ?

La fièvre est le plus souvent un signal qui indique que l'organisme de l’enfant se défend contre un événement particulier : infection, inflammation, vaccination, poussée des dents...
Elle est fréquente dans beaucoup de maladies infectieuses banales de l'enfant (rhinopharyngite, otite aiguë, varicelle, roséole...). Elle y est très utile car elle aide l'organisme à lutter contre les infections.
Plus rarement, la fièvre, parfois associée à d’autres signes, peut témoigner d’une maladie grave ou évolutive, à prendre en charge en urgence (par exemple une méningite).

Maladies

Littérature

Viroses dont :
• Rhinopharyngées
• Bronchiques
• Digestives
• Maladies éruptives

40 à 60 %

Pneumopathies

4 à 15 %

Pyélonéphrites

6 à 10 %

Otites moyennes aiguës

10 à 40 %

Adénite aiguë

1 à 4 %

Ostéo-arthrite

1 à 3 %

Méningite

Inférieur à 1 %

Septicémie

Inférieur à 1 %

Fièvre isolée (ou « nue »)

6 à 25 %

En cas de retour d’un voyage en pays d’endémie, il faut toujours évoquer un paludisme qui peut se révéler comme une simple gastroentérite fébrile.

A quoi est due la fièvre prolongée chez l’enfant ?

La fièvre est considérée comme prolongée quand elle dure plus de 5 jours chez le nourrisson et 7 à 10 jours chez l’enfant : il s’agit d’une fièvre quotidienne, sans « intervalle libre », elle est différente des fièvres à répétition qui sont séparées par des périodes sans fièvres (« intervalles libres »).
Certaines infections localisées peuvent donner une fièvre persistante :
• Infections ORL : otites, abcès rétropharyngés et adénoïdites chez le nourrisson, sinusite et amygdalite chez le grand enfant.
• Infections urinaires.
• Infections pulmonaires : corps étranger, tuberculose, pneumopathie atypique.
• Infections neurologiques : méningite décapitée, abcès cérébral, méningite tuberculeuse.
• Infections cardiaques : endocardite.
• Infections osseuses : ostéomyélite.
Abcès profond : hépatique, rénal, sous-phrénique…
Des infections généralisées peuvent aussi causer des fièvres persistantes :
• Infections bactériennes : maladie des griffes du chat, Lyme, tuberculose, typhoïde, brucellose, fièvre Q, rickettsiose…
• Infections virales : entérovirus, Epstein-Barr virus, hépatite virale B, CMV, herpès virus…
Parasitoses : paludisme, toxoplasmose, Kala Azar, Larva migrans, amibiase hépatique…
Mycoses profondes : candidose, aspergillose chez l’enfant immunodéprimé…

<< COMPRENDRE
CONSULTATION >>
Fermer X
NEWSLETTER
Recevez toutes les semaines les meilleures infos santé
je m'inscris
je suis déja inscrit