• CONTACT
Publicité

>
>
Tremblement essentiel : un traitement différent de celui du Parkinson
Tremblement essentiel : un traitement différent de celui du Parkinson
Publié le 12.09.2016
Mise à jour 14.04.2019
Tremblement essentiel : un traitement différent de celui du Parkinson
ipopba/iStock

Tremblement essentiel : DIAGNOSTIC

Avec quoi peut-on confondre un tremblement essentiel ?

Le tremblement essentiel est sous-diagnostiqué et peut-être confondu avec un tremblement parkinsonien (où les tremblements sont surtout présents au repos = « tremblements de repos »), un tremblement au cours des maladies de la thyroïde, au cours de l’alcoolisme, après prise excessive de caféine ou après prise de certains médicaments (antipsychotiques).

Comment diagnostiquer un tremblement essentiel ?

Il n’existe pas de test spécifique pour diagnostiquer un tremblement essentiel.
Pour établir son diagnostic, le médecin spécialiste du système nerveux, le neurologue, demande à la personne d’effectuer des tests destinés à mettre en évidence les tremblements d’action (écrire, dessiner une spirale, se servir un verre d’eau...) et des tests destinés à mettre en évidence les tremblements posturaux (par exemple, placer ses index face à face ou face au nez).
Des critères simplifiés ont été mis au point et le diagnostic de tremblement essentiel peut être posé devant l’association :
De critères principaux :
• Tremblement d’action bilatéral des mains et des avant-bras sans composante de repos.
• Absence d’autre signe neurologique (sauf « phénomène de roue dentée »).
• Tremblement isolé de la tête sans posture dystonique.
Et de critères secondaires :
• Durée d’évolution supérieure à 3 ans.
• Histoire familiale.
• Réponse positive à l’absorption d’alcool.
Certains examens pourraient aider le diagnostic (électromyogramme, DaTSCAN).

Comment différencier un tremblement essentiel d’une maladie de Parkinson ?

Les critères suivants sont discriminants par rapport à la maladie de Parkinson

 

Tremblement parkinsonien

Tremblement essentiel

Durée d’évolution

Brève

Longue et progressive

Ecriture

« Micrographie »

Ecriture tremblée

Prédominance du tremblement

Repos >
Attitude et action

Attitude > Action
> Repos

Répartition initiale

Hémicorps puis bilatéral

Moins asymétrique

Extension

Menton, mâchoire, langue

Cou, voix

Caractère

Sporadique

Familial

Effet des médicaments

L-dopa

Bêtabloquant, alcool

<< COMPRENDRE
TRAITEMENT >>

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité