• CONTACT
Publicité

>
>
Arthrite septique : une infection d'une articulation

Arthrite septique : une infection d'une articulation

Publié le 22.01.2020
Arthrite septique : une infection d'une articulation
Ljupco/iStock

Une « arthrite septique », ou arthrite infectieuse aiguë, est une infection d’une ou plusieurs articulations en rapport avec un microbe (bactérie essentiellement, mais aussi virus ou champignon). Le risque est local, avec la dégradation rapide de l’articulation, et général, avec le risque de dissémination de l’infection (cœur, cerveau…).

Arthrite septique : COMPRENDRE

Des mots pour les maux

Une « arthrite » est une douleur articulaire qui s’accompagne d’un gonflement de l’articulation. Ce gonflement est lié à une hypertrophie inflammatoire de la membrane synoviale (qui tapisse l’intérieur de l’articulation), c’est-à-dire une « synovite » et à un épanchement de liquide intra-articulaire.
Septique vient du mot latin « septicus » qui veut dire : « corrompu, pourri »
Une arthralgie est une simple douleur de l’articulation, sans synovite.

Qu'est-ce qu’une arthrite septique ?

Une arthrite septique (ou infectieuse aiguë) est une infection aiguë d’une articulation causée par un microbe, le plus souvent une bactérie, mais parfois aussi un virus ou un champignon. 
L'atteinte articulaire est liée à la prolifération du germe dans l’articulation (ce qui la différencie d’une « arthrite réactionnelle » où la prolifération du germe est ailleurs dans l’organisme (tube digestif, appareil génital). 
L’arthrite septique survient le plus souvent dans les suites d'une infection qui existe ailleurs dans l'organisme, le germe migrant secondairement dans l’articulation. Mais une infection peut se déclarer directement dans une articulation en cas de traumatisme de l’articulation ou à la suite d’un geste médical (ponction articulaire, infiltration intra-articulaire…) ou chirurgical (méniscectomie, mise en place d’une prothèse).
En général, une seule articulation est atteinte, le plus souvent le genou, parfois deux ou trois. Le genou est l’articulation le plus fréquemment touchée chez l’adulte (30 %), tandis que c’est la hanche chez l’enfant. L'infection survient le plus souvent dans les grosses articulations porteuses (hanches, genoux), mais elle peut également apparaître dans de plus petites articulations (doigts, coudes, chevilles).
L'arthrite septique est une urgence diagnostique qui nécessite une hospitalisation en urgence car, d’une part, la dégradation du cartilage (« chondrolyse ») liée à la bactérie est très rapide en l'absence de drainage articulaire et de traitement antibiotique adapté (quelques jours), avec un risque de séquelles majeures (« arthrose secondaire »), d’autre part, le risque d’infection sévère secondaire est important (septicémie, choc septique, endocardite, autres localisations septiques), ce qui peut conduire au décès.

Quelles sont les causes d’une arthrite infectieuse ?

Dans l'arthrite septique, un micro-organisme peut pénétrer dans l'organisme et dans l’articulation par la peau, le nez, la gorge ou une petite plaie quasi inapparente mais, en général, secondairement à une infection dans une autre partie du corps (abcès dentaire ou cutané). Après l'infection initiale, le micro-organisme peut être transporté dans le sang jusque dans une articulation, où il entraîne une inflammation et où il se multiplie en provoquant la formation d’un « liquide articulaire purulent ».
La majorité des cas d'arthrite infectieuse sont d'origine bactérienne et, en particulier secondaire à un Staphylocoque ou un Streptocoque, mais parfois aussi un Gonocoque, un Pneumocoque, un Haemophilus, un Entérocoque ou un Spirochète (syphilis). Dans les formes plus discrètes, il peut s’agir d’une Mycobactérie (tuberculose), aussi grave mais plus sournoise. L'arthrite infectieuse peut également être secondaire à une infection virale (hépatite, rougeole, parvovirus, mononucléose infectieuse, oreillons) ou en rapport avec un champignon.
Dans le cas de la gonorrhée, de la rougeole, du parvovirus et de la syphilis, ces infections peuvent être transmises par contact à une autre personne, ce qui n’est pas le cas avec les autres arthrites infectieuses. 

Quelles sont les facteurs de risque d’une arthrite infectieuse ?

Les arthrites septiques surviennent après une infection, un traumatisme avec plaie ou un geste médical ou chirurgical infectant. Elles touchent le plus souvent des hommes (70 % des cas), de plus de 50 ans (âge moyen de 60 ans), en particulier ceux qui sont immunodéprimés (alcoolisme, diabète, cancer, insuffisance rénale ou hépatique, hémodialyse, toxicomanie intraveineuse, rhumatisme inflammatoire chronique, infection par le VIH, traitement immunosuppresseur...).

DIAGNOSTIC >>

EN DIRECT

LES MALADIES

Publicité

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

MÉDICAMENTS

Publicité