Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude américaine

Les boissons énergisantes stimulent l'hyperactivité

Elles sont déconseillées, mais tout de même très consommées. Avant 12 ans, les boissons énergisantes augmentent le risque d’hyperactivité.

Les boissons énergisantes stimulent l'hyperactivité SALOM GOMIS/SIPA

  • Publié 09.02.2015 à 16h41
  • |
  • |
  • |
  • |


Les boissons énergisantes ne sont pas pour les enfants, les pédiatres le répètent régulièrement. Une étude parue dans Academic Pediatrics enfonce le clou : elles sont associées à des symptômes d’hyperactivité et d’inattention chez les pré-adolescents.

 

Risque accru de 66 %

Une équipe de l’Ecole de santé publique à l’université de Yale (New Haven, Connecticut, Etats-Unis) a recruté 1 650 enfants scolarisés dans 12 écoles primaires. Les élèves ont rapporté leur consommation de boissons sucrées ou énergisantes et rempli un questionnaire. Les réponses ont servi à mesurer leur position sur l’échelle de l’hyperactivité. En moyenne, les enfants buvant des « boissons dites énergisantes » (BDE) étaient âgés de 12,4 ans.

 

Les garçons consomment davantage de BDE que les filles. Les enfants Afro-américains et Hispaniques sont aussi plus gros consommateurs que les Blancs. « À mesure que la quantité de boissons sucrées consommée augmente, le risque de symptômes d’hyperactivité ou d’inattention augmente aussi chez les enfants. Plus important, il apparaît que cette association est plus marquée avec les boissons énergisantes », souligne le Pr Jeannette Ickovics, auteur principal de l'étude. En effet, la consommation de ces produits augmentent de 66 % le risque de présenter des symptômes typiques de l’hyperactivité ou du déficit de l’attention. Une autre étude avait suggéré que les BDE pouvaient également augmenter le risque de dépression.

 

Un impact sur les résultats scolaires

« Nos résultats vont dans le sens des recommandations de l’Académie Américaine de Pédiatrie, qui conseillent que les parents limitent la consommation de boissons sucrées, et que les enfants ne doivent pas consommer de boissons énergisantes », estime le Pr Ickovics. Outre les problèmes de troubles de l'attention, la forte teneur en sucre de ces boissons pose aussi problème; elles peuvent en contenir jusquà 40 grammes par litre. Enfin la caféine, présente en concentration variable, augmente aussi les risques d’intoxication.

Ces résultats sont d’autant plus inquiétants que l’hyperactivité a été associée dans plusieurs études à de moins bons résultats scolaires, un plus grand risque de blessure et une moindre capacité à nouer des relations sociales.

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité