Publicité

QUESTION D'ACTU

Trafic routier et aérien

Les Européens souffrent de pollution sonore

125 millions de citoyens européens souffrent de la pollution sonore liée aux transports. Cette nuisance est responsable de 43 000 hospitalisations chaque année, selon l'UE.   

Les Européens souffrent de pollution sonore SOULIMAN/SIPA

  • Publié 21.12.2014 à 19h31
  • |
  • |
  • |
  • |


L’Europe plongée dans le vacarme. Selon l’Agence européenne pour l'environnement (EEA), un citoyen sur quatre souffre de la pollution sonore sur le Vieux Continent. Cela représente pas moins de 125 millions de personnes.

2e cause environnementale de morbidité
L’agence a mené une enquête sur les nuisances sonores au sein des Etats membres. Car la cause inquiète les institutions. Selon l’OMS, le bruit issu des transports pourrait coûter chaque année plus d'un million d'années de vie en bonne santé. C’est la deuxième cause environnementale de morbidité. En Europe, de nombreux lieux de trafics émettent plus de pollution que ne l’autorisent les seuils (65 décibels).

Et les habitants le payent cher. Selon l’EEA, l'exposition au bruit est impliquée dans 43 000 hospitalisations et plus de 10 000 morts prématurées par an en Europe. Près de 900 000 cas d'hypertension seraient favorisés par un bruit excessif chaque année.

Ces dernières années, la tendance n’a fait que se confirmer. En 1996, le Livre vert de la Commission Européenne indiquait déjà que près de 20 % des citoyens de l’UE souffraient de niveaux de bruit considérés comme inacceptables par les scientifiques et experts de la santé.

Troubles du sommeil et de l’apprentissage
Ces nuisances sonores peuvent générer des troubles de l’oreille interne et du sommeil, de l’anxiété, du stress. Chez les sujets exposés au bruit de manière chronique, elles sont à l’origine de problèmes cardiovasculaires et de retards d’apprentissage. Le bruit entraîne des difficultés de concentration et affecte les fonctions cognitives.

L’EEA européenne s’est dotée de nouveaux moyens de mesurer la pollution sonore. Elle a mis en place le portail NOISE (Noise Observation and Information Service for Europe), une base de données en ligne sur l'exposition sonore en Europe. Les informations sont obtenues et vérifiées dans le cadre de la Directive européenne 2002/49/CE.

Mais à l'heure actuelle, les Etats membres n'ont pas encore transmis toutes les données exigées par la Directive et les statistiques d'exposition diffusées sur le portail sont donc incomplètes.

X

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité