Publicité

QUESTION D'ACTU

De 0 à 18 ans

Près d'un enfant sur deux mange moins d'un fruit et légume par jour

Selon une étude française, 40 % des enfants de 0-18 ans mangent moins d’un fruit et légume par jour. L'aversion se constate pour les légumes frais. Les parents ne sont pas exempts de reproches.  

Près d'un enfant sur deux mange moins d'un fruit et légume par jour DESRUS BENEDICTE/SIPA

  • Publié 19.12.2014 à 15h23
  • |
  • |
  • |
  • |


Quels sont les aliments honnis des enfants ? Pour répondre à cette question, en 2013, la commission mixte des études économiques des fruits et légumes frais FranceAgriMer/Ctifl/Interfel a décidé de lancer une étude sur la consommation de fruits et légumes frais des jeunes français. Principal résultat qui ressort de ces travaux, 40 % des enfants de 0-18 ans mangent moins d’un fruit et légume par jour ! Explications.

Les fruits plébiscités chez les 6-12 ans
Selon les auteurs, « l’aversion se constate surtout pour les légumes frais, le plaisir à l’égard des fruits étant bien mieux intégré par la cible enfants. » Ils rajoutent à ce titre que « les fruits sont des produits intrinsèquement appétents et ludiques, qui recèlent un vrai potentiel d'attractivité auprès des 6-12 ans. »
Côté explications, il évoquent les qualités organolpetiques (goût, aspect, odeur, texture) des fruits comme celui des usages (existence de nombreux fruits de petite taille, prêts à la consommation : fruits rouges, épluchage pas toujours nécessaire et plus ou moins facile : banane et agrumes vs poire, pommes et pêches).

Le rôle des parents est essentiel 
Mais alors, ce désamour des enfants vis-à-vis des légumes est-il la faute uniquement des enfants ? Pas vraiment, car l’étude souligne que, « même si pour les enfants, le plaisir est le premier levier de la motivation à consommer », le rôle des parents reste fondamental pour éduquer leurs enfants. Cela dès le 1er âge où les parents peuvent influencer les pratiques de consommation futures.

En détails, l’analyse montre qu’au sein des familles, « le rôle des mères reste majeur, même si les évolutions sociétales se traduisent par un recul de leur investissement dans l’éducation alimentaire alors qu'il est jugé essentiel pour l’équilibre nutritionnel des générations futures (culture de "l’enfant-roi", priorités socio-économiques, rythmes de vie frénétiques…). »

Le repas dure 40 minutes en moyenne
Enfin, s'agissant du repas en lui-même, l'étude indique qu'il reste un moment de partage en famille, quel que soit l’âge des enfants et le niveau de consommation de légumes. Ils se déroulent de manière très homogènes dans les différents foyers : on mange ensemble (92 % des foyers), à heure fixe (90 % des foyers), la même chose (85 %) et ce pendant 40 minutes en moyenne.






 

 

 




 

 

 

 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité